MONTRÉAL – Le joueur de ligne défensive Khalif Mitchell s’est excusé vendredi après avoir été mis à l’amende par la Ligue canadienne de football et les Alouettes de Montréal pour des gazouillis inappropriés sur son compte Twitter, incluant un lien vers une vidéo rejetant l’holocauste.

Ses excuses ont été diffusées dans un communiqué conjoint de l’Association des joueurs de la LCF et l’organisme B’nai Brith Canada.

«Je m’excuse de tout mon coeur envers ceux que j’ai déçus en publiant ces vidéos, particulièrement envers ceux qui me considèrent comme un modèle à titre d’athlète professionnel, a commenté Mitchell. Je suis tombé dans le piège en regardant cette vidéo et j’espère que d’autres apprendront de mon erreur très publique.

«J’ai tiré une leçon de ça.»

Mitchell a accepté de travailler en partenariat avec B’nai Brith, une organisation qui fait la promotion des droits pour les communautés juives, afin «de m’éduquer là-dessus et sur d’autres enjeux associés aux droits humains».

Le président de l’AJLCF Scott Flory a ajouté: «Nous espérons que les gens accepteront ses excuses et nous l’appuyons dans son projet de devenir une force positive».

L’équipe a précisé qu’elle avait infligé l’amende maximum permise par les règlements de la LCF, aussi pour avoir enfreint la politique des médias sociaux de l’équipe.

La LCF avait déjà imposé une amende à Mitchell en 2012 pour avoir utilisé un vocabulaire inacceptable à l’endroit de personnes d’origines chinoises.

Le colosse de six pieds et six pouces a été embauché par les Alouettes en février dernier. Il évolue dans la LCF depuis 2010 et a aussi porté les couleurs des Lions de la Colombie-Britannique et des Argonauts de Toronto. Il a été nommé au sein de l’équipe d’étoiles de la LCF en 2011.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!