CANET-EN-ROUSSILLON, France – La Montréalaise Audrey Lacroix a triomphé au 200 m papillon à la première étape de la série Mare Nostrum, dimanche.

Après avoir dominé les préliminaires en 2:09,79, Lacroix a été la plus rapide en finale. Son chrono de 2:07,63 lui a permis de devancer la Japonaise Natsumi Hoshi (2:08,15) et la Hongroise Zsuzsanna Jakabos (2:08,58).

«Je suis contente de ma victoire, a dit la Québécoise. Il y avait plusieurs nageuses de haut calibre, et je ne m’attendais pas à faire un chrono aussi rapide. Mon objectif initial était de faire 2 minutes 09 secondes, mais après ma course du matin, je savais que je pouvais être plus rapide.»

Médaillée d’argent samedi, Katerine Savard, de Pont-Rouge, s’est classée sixième en finale du 50 m papillon (26,39 secondes).

Dans la même épreuve, la Bouchervilloise Sandrine Mainville a pris le cinquième rang de la finale B. Sa treizième place en préliminaires n’a pas été suffisante pour qu’elle accède à la grande finale. Elle a tout de même amélioré son chrono entre la première étape et la finale B, passant de 27,28 s à 27,20 s.

La deuxième étape de la série Mare Nostrum aura lieu ce mercredi, à Barcelone.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!