MONTRÉAL – L’ailier défensif Michael Sam, des Alouettes de Montréal, est rentré chez lui vendredi dans des circonstances nébuleuses.

Dans une brève déclaration publiée en fin d’après-midi vendredi, les Alouettes ont fait savoir que Sam avait demandé une permission spéciale pour retourner chez lui, pour des raisons personnelles.

«Par respect pour Michael Sam, la nature de cette décision demeurera confidentielle», précisent les Alouettes.

Le communiqué laisse sous-entendre que les Alouettes ignorent la durée de son absence et s’il sera même de retour, un jour, avec la formation montréalaise.

«L’organisation des Alouettes respecte entièrement la décision de Michael Sam et lui offre tout le temps et le soutien nécessaire afin de l’appuyer dans sa démarche. La porte sera toujours ouverte pour Michael, alors que toute l’équipe espère le revoir réintégrer les rangs des Alouettes», ajoute l’organisation, qui n’émettra aucun autre commentaire pour l’instant.

Certains médias montréalais ont fait état du fait que Sam ne s’était pas entraîné avec ses coéquipiers au cours des derniers jours parce qu’il souffrait d’une migraine, selon ce qu’aurait déclaré son agent, Joe Barkett. Il avait déjà été décidé que Sam ne prendrait pas part au premier match préparatoire des Alouettes, samedi soir à Québec, contre le Rouge et Noir d’Ottawa. Le nom de Sam se trouvait toujours au sein de la formation de l’équipe, telle qu’affichée sur le site internet des Alouettes vendredi.

Sur son compte Facebook, le commentateur sportif Rick Moffat, de la station montréalaise TSN 690, a dit avoir croisé Sam à l’aéroport de Montréal vendredi. Moffat a entre autres mentionné que Sam n’avait que très peu de bagages avec lui et qu’il semblait pressé et préoccupé.

Premier joueur de football actif ayant ouvertement avoué être homosexuel, un aveu qu’il a fait quelque temps avant la séance de sélection de la NFL de 2014, Sam s’est joint aux Alouettes le 22 mai dernier. Cette embauche a suivi des tentatives infructueuses dans la NFL avec les Rams de St. Louis, qui l’avaient sélectionné au septième tour, et avec les Cowboys de Dallas.

Quatre jours plus tard, lors d’une conférence de presse, Sam avait rejeté les parallèles avec Jackie Robinson, premier Noir à avoir évolué au baseball majeur après avoir amorcé sa carrière professionnelle avec les Royaux de Montréal, dans les années 40.

«Je ne suis ici que pour jouer au football. Je ne tente pas d’accomplir quoi que ce soit d’historique, avait déclaré sur un ton catégorique l’athlète natif de Galveston, au Texas. Je ne suis ici que pour aider les Alouettes à remporter des matchs et à ramener la Coupe Grey.»

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!