Le Canada a tant bien que mal accédé à la phase éliminatoire, au Mondial féminin. La prochaine étape sera de battre un club européen, ce qui n’a pas été fait à ses cinq dernières présences en Coupe du monde.

À l’approche du match de dimanche contre la Suisse, en huitièmes de finale, la fiche de l’unifolié contre le Vieux continent est de 0-9-1 en Coupe du monde.

Si le Canada devait vaincre les Helvètes à Vancouver, les Anglaises ou les Norvégiennes les attendraient au tour suivant.

L’entraîneur de l’équipe canadienne, John Herdman, a un dossier de 18-9-5 face aux clubs de l’Europe, dont des gains contre l’Angleterre et la France en quart de finale et pour le bronze, en Olympiade de 2012.

«Nous savons que les Européennes sont très bien organisées, a dit Herdman en conférence téléphonique, jeudi. Elles sont très disciplinées et elles brillent en contre-attaque.»

Sophie Schmidt devrait jouer, même si diminuée. La milieu de terrain britanno-colombienne a quitté avec neuf minutes à jouer en temps régulier dans le match nul de 1-1 face aux Pays-Bas, lundi, après avoir fait une mauvaise chute en voulant contrôler le ballon.

Herdman a dit qu’elle souffre d’une contusion douloureuse près de la hanche, ce qui limite ses mouvements.

«Peu importe l’intensité de la douleur, elle ne va pas rater la chance de disputer un aussi gros match dans son coin de pays», a résumé l’entraîneur.

La Suisse ont des joueuses évoluant au plus haut échelon de leur sport, en Allemagne et en Suède. Parmi les principales menaces se trouvent les attaquantes Ramona Bachmann et Lara Dickenmann.

«Elles sont les locomotives de leur équipe et de ce qu’on a vu jusqu’ici, elles sont en grande forme dans ce tournoi», a mentionné Herdman.

Bachmann et la milieu de terrain Fabienne Humm ont signé des triplés dans le gain de 10-1 contre l’Équateur.

Les autres résultats de la Suisse ont été un revers de 1-0, face au Japon, ainsi qu’une défaite de 2-1, contre le Cameroun.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!