VICTORIAVILLE, Qc – Lee Curry ne joue pas souvent au Québec, mais il trouve toujours le moyen d’attirer l’attention.

Le golfeur de la Vallée de l’Outaouais a ajouté une deuxième carte de 66 à son 65 de la veille et son score combiné de 131, 13 coups sous la normale, lui confère une avance de trois coups devant le tenant du titre, le Britanno-Colombien Oliver Tubb, à mi-chemin de la Coupe Canada Sani Marc, sur les allées impeccables du club Victoriaville.

L’Australien Lindsay Wilson, affilié au club St-Raphaël, est troisième à moins-7 après des rondes de 70 et 67.

Louis-Pierre Godin (Ki-8-Eb) fait partie d’un quatuor de golfeurs à égalité au quatrième échelon à moins-6.

Marc-Étienne Bussières (Lonchamp) et Jean-Hubert Trahan (Laval-sur-le-Lac) suivent en huitième position à moins-5, un coup de moins que Vincent Cacchione (Le Fontainebleau), Nicolas Fortin (Lévis/B2Golf), Jean-Philippe Cornellier (Cowansville), Dave Lévesque (La Vallée du Richelieu), l’Ontarien G.W. King et le golfeur amateur Vincent Blanchette.

Le champion de cette première étape de la Série Prestige Jaguar Laval quittera les Bois-Francs dimanche avec un chèque de 30 000 $ tiré de l’enjeu global de 176 000 $.

«Je ne suis pas surpris de me retrouver en tête après deux rondes car j’ai confiance en mes habiletés, a dit Curry, un golfeur de 36 ans affilié au club Rideau View. Je joue toujours bien ici parce que je raffole de ces parcours où tu dois choisir le bon moment pour attaquer.»

C’est ce que Curry a fait à plusieurs reprises avec une récolte de huit oiselets, dont quatre sur des trous à normale 5, contre deux bogueys.

De son côté, Tubb demeure en confiance à l’approche des deux dernières rondes.

«Ce fut un peu plus difficile que la veille en raison du vent et de l’emplacement de certains fanions, mais je suis heureux de la position que j’occupe», a dit Tubb, qui avait amorcé le tournoi avec un spectaculaire 64.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!