Le Serbe Novak Djokovic et le Britannique Andy Murray, déjà vainqueurs à deux reprises de la Coupe Rogers, s’affronteront dimanche en finale pour une troisième couronne.

Samedi après-midi, après avoir passé près de quatre heures sur le terrain la veille avec notamment un match de double terminé aux alentours de minuit, Novak Djokovic a pris le dessus sur le Français Jérémy Chardy, en demi-finale du simple.

En soirée, Andy Murray a facilement vaincu le Japonais Kei Nishikori 6-3, 6-0.

Djokovic n’a pas eu de difficulté à passer en finale de son sixième tournoi Masters de la saison grâce à un gain en deux manches identiques de 6-4. Chardy n’a jamais remporté une manche en carrière (0-24) contre Djokovic en 10 matchs.

À sa première présence en demi-finale d’un Masters, le Français a paru intimidé d’entrée. Il a entamé le match avec deux double-fautes. Le numéro 1 mondial ne demandait pas tant de générosité et a facilement brisé le Français dès le premier jeu du match.

Chardy s’est repris de belle façon sur son service dans le reste de la manche, remportant deux jeux de suite à 0. Djokovic a même fait une frousse aux spectateurs du stade Uniprix, lorsqu’il a demandé au soigneur de masser son coude. Toutefois, cela a semblé sans impact puisque Chardy n’avait pas le niveau de jeu nécessaire pour briser Djokovic, ne se donnant aucune balle de bris dans cette manche initiale. Le Serbe a donc pu prendre aisément le premier set 6-4, grâce à un dernier jeu remporté à 0.

Le Djoker a encore menacé Chardy d’entrée au deuxième set. Cette fois, le Français a résisté, en sauvant deux balles de bris. Mais le répit a été de courte durée. Djokovic était dominant sur son service en deuxième manche, n’accordant que 3 petits points à son adversaire. Il n’a d’ailleurs pas concédé de balle de bris dans toute la rencontre. Malgré tout, il a tenu à souligner les efforts de son adversaire. «Jérémy a joué une très bonne semaine, j’espère qu’il va continuer comme ça», a déclaré le Djoker, après le match.

Il s’agit pour lui d’une 30e victoire de suite en Masters, lui qui en a déjà remporté 5 cette saison. «Il reste encore la finale, qui est le match le plus important [du tournoi]», a-t-il dit très humblement.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!