HAMILTON – Il se passe des choses bizarres dans la Ligue canadienne de football cette saison. Comme le fait que les Alouettes de Montréal aient perdu leurs deux matchs contre le Rouge et Noir d’Ottawa et gagné leurs deux confrontations contre l’une des formations les plus dominantes du circuit.

Appelé en relève à Kareem Cato, blessé en première moitié de rencontre, Tanner Marsh a brillamment orchestré une poussée menant à un placement de 27 verges de Boris Bede avec 70 secondes à jouer au temps réglementaire, et les Alouettes ont vaincu les Tiger-Cats de Hamilton par le score de 26-23 jeudi soir.

Brandon Rutley, sur une passe et course de 65 verges, au premier quart, et Marsh, sur une faufilade d’une verge en deuxième période, ont réussi les touchés des Alouettes. Bede a ajouté des placements de 31 et de 24 verges, et un simple.

«Nous allons jouer de cette manière chaque semaine, a déclaré le demi de coin Jonathan Hefney, qui a amassé deux sacs du quart. Nous allons tout faire pour réussir les jeux, et on en a réussi assez pour gagner. Je ne leur enlève rien, ils sont bons. Nous savions que c’était un défi, mais nous voulons le relever chaque semaine.»

La riposte des Tiger-Cats est venue de Luke Tasker, sur une passe de huit verges de Zach Collaros, et du quart réserviste Jeff Matthews, à l’aide d’une course de deux verges qui égalait le score 23-23. Justin Medlock a botté des placements de 37, 49 et 48 verges.

Cato s’est blessé après avoir été victime d’un sac d’Eric Norwood au deuxième quart. Cato, qui a été blessé au bas du corps, se trouvait sur les lignes de côté pour assister à la poussée victorieuse. Il avait eu le temps de compléter quatre de ses sept passes, dont celle menant au majeur de Rutley.

Après avoir perdu leur trois premières rencontres à l’étranger, les Alouettes ont donc signé un deuxième gain consécutif sur la route après avoir battu Vancouver la semaine dernière. Aussi, ils ont permis à Jim Popp de savourer une importante victoire à son retour sur les lignes de côté.

Les Alouettes demeurent derniers dans la section Est avec huit points, le même nombre que le Rouge et Noir, qui jouera à domicile, dimanche, contre les Roughriders de la Saskatchewan (0-8). Jeudi soir prochain, les Alouettes seront de retour devant leurs partisans pour y affronter les les Lions de la Colombie-Britannique.

Si Marsh a fait preuve de sang-froid lors de la poussée victorieuse, il a aussi pu compter sur la contribution de Samuel Giguère. L’ancien des Tiger-Cats a réussi trois jeux importants qui ont aidé les Alouettes à garder le ballon et égrener de précieuses secondes au cadran.

Mais cette victoire n’aurait sans doute pas été possible sans une autre solide performance de l’unité défensive. Elle a d’ailleurs fermé la porte aux Tiger-Cats après le placement de Bede, lorsque Kyries Hebert a intercepté une passe de Collaros pour assurer la victoire. La défensive a également enregistré six sacs du quart.

«Je crois que nous représentons la meilleure défensive de la Ligue», a dit Hefney.

Les Alouettes (4-5) se sont présentés au domicile des Tiger-Cats (6-3) pour y affronter une formation qui n’avait pas perdu à ses cinq derniers matchs, soit depuis son revers de 17-13 face à la formation montréalaise le 16 juillet au stade Percival-Molson.

Durant cette séquence, les hommes de Kent Austin avaient marqué 204 points, incluant 101 lors de leurs deux dernières rencontres, et avaient battu leurs rivaux par un total de 115 points.

Les Tiger-Cats avaient aussi remporté leur dix derniers matchs devant leurs partisans, une série de succès qui coïncidait avec l’inauguration du stade Tim Hortons la journée de la Fête du Travail l’année dernière.

Pourtant, les Alouettes ont dominé au chapitre des verges totales — 337 contre 322 — et au chapitre du temps de possession, gardant le ballon pendant 35 des 60 minutes du match.

En plus de son jeu de 65 verges pour un touché, Rutley a récolté 55 verges par la voie terrestre, et Marsh a complété 11 de ses 18 passes pour des gains de 99 verges.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!