TORONTO – Le commissaire de la LNH Gary Bettman a déclaré que la ligue attendra que le processus judiciaire soit complété dans l’enquête pour agression sexuelle impliquant le joueur étoile Patrick Kane avant de prendre une décision quant à son avenir.

L’attaquant des Blackhawks de Chicago est sous enquête policière dans sa ville natale de Hamburg, dans l’État de New York, à la suite d’un incident qui se serait produit à sa résidence. Il n’a pas encore été formellement accusé.

«De toute évidence, lorsqu’un joueur est impliqué dans une histoire comme celle de Patrick Kane en ce moment en étant sous enquête policière, c’est malheureux, c’est une chose terrible, mais nous devrons attendre que le processus judiciaire soit complété et ensuite, au moment approprié, nous prendrons la décision qui s’imposera», a dit Bettman mardi au Air Canada Centre.

Selon l’Associated Press, le procureur du comté d’Erie a repoussé les procédures devant un grand jury dans le dossier des allégations contre Kane.

La preuve devait être présentée aux jurés mardi, mais l’audience a été repoussée d’environ deux semaines, a confié une personne au fait de la situation à l’AP. Cette source n’a pas fourni de raisons pour expliquer le report de l’audience et elle a parlé sous le couvert de l’anonymat puisque le procureur Frank Sedita et la police de Hamburg n’ont pas dévoilé les détails du dossier.

Kane est soupçonné d’avoir agressé sexuellement une femme dans la vingtaine à son domicile situé en bordure du lac Érié à Buffalo, selon ce qu’une autre personne a indiqué à l’AP sous le couvert de l’anonymat puisque la police n’a pas dévoilé la nature de l’enquête.

Les Blackhawks, champions en titre de la Coupe Stanley, entameront leur camp d’entraînement le 18 septembre. Même si cette date approche à grands pas, Bettman a refusé de dire si la LNH aura pris une décision sur Kane d’ici là.

«Nous prendrons la décision que nous considérerons la plus appropriée, en se fiant sur les informations qui seront disponibles à ce moment-là, a résumé Bettman. Autrement, je ne veux pas spéculer en ce moment.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!