BAIE-COMEAU, Qc – Le match entre le Drakkar de Baie-Comeau et l’Océanic de Rimouski a été remis après que l’attaquant de l’Océanic, Samuel Beck, eut été transporté à l’hôpital à la suite d’un coup à la tête en première période, samedi.

Beck a quitté l’aréna sur une civière, et les joueurs ont retraité au vestiaire. Le commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau, a décidé d’annuler la rencontre après avoir discuté avec le Directeur de la sécurité des joueurs, Raymond Bolduc, qui était présent à Baie-Comeau.

Les deux hommes ont pris cette décision «par souci de la santé de Samuel Beck, le bien-être des joueurs présents, le personnel des deux équipes ainsi que des officiels».

L’Océanic a indiqué sur son compte Twitter que Beck «allait bien». L’entraîneur de l’équipe, Serge Beausoleil, a indiqué que Beck allait rejoindre les siens à Rimouski, dimanche.

La formation rimouskoise évoluait en avantage numérique lorsque Beck a tenté de récupérer la rondelle tout près de la ligne bleue. Alors qu’il se dirigeait vers le fond de la zone, Simon Desbiens s’est amené dans l’angle mort et son épaule est entrée en contact avec la tête de Beck. Ce dernier s’est relevé et a immédiatement retraité au banc des siens, où il a reçu l’aide d’un soigneur.

Le jeu a repris, mais après quelques minutes, le soigneur de l’Océanic a fait appel aux services de celui du Drakkar puisque Beck aurait subi un malaise pendant qu’il tentait de reprendre ses esprits au banc.

«Les thérapeutes athlétiques certifiés du Drakkar et de l’Océanic et le médecin sur place ont agi rapidement dans cette situation. Nos pensées sont avec Samuel et sa famille», a souligné la LHJMQ dans un communiqué.

Il s’agissait du deuxième match en autant de soirs entre les deux formations.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!