MONTRÉAL – Alain Vigneault voit gros pour Derick Brassard cette saison. L’entraîneur des Rangers de New York mise sur le joueur de centre québécois comme pivot du trio numéro un de l’équipe et il s’attend à ce qu’il joue un rôle prépondérant sur le plan du leadership.

«Nous voulons qu’il (Brassard) occupe une place plus importante dans le vestiaire, a affirmé Vigneault avant le match des Rangers contre le Canadien, jeudi. Il possède assez d’expérience. C’est un bon jeune homme, un bon travaillant avec une bonne attitude.»

Sur le plan sportif, Brassard vient de connaître sa plus fructueuse saison dans la LNH, avec une récolte de 60 points, incluant 19 buts.

On estime qu’à l’âge de 28 ans celui qu’on a jumelé à Rick Nash et à Mats Zuccarello en début de saison peut repousser ses sommets personnels.

La carrière de Brassard a véritablement pris son envol à son arrivée chez les Rangers, en 2013. Il faisait du surplace, à sa sixième saison chez les Blue Jackets de Columbus, après avoir été le premier choix de l’équipe en 2006 — le sixième au total derrière Jonathan Toews, Nicklas Backstrom et Phil Kessel, notamment.

Impliqué dans l’échange de Marian Gaborik, l’athlète natif de Gatineau s’est mis en évidence dès ses débuts sur «Broadway» avec un match d’un but et de trois passes. Il n’a pas cessé de prendre du galon depuis ce temps.

«John Tortorella était l’entraîneur à ce moment et il a connu de bons matchs, a rappelé Vigneault. On aurait dit que le changement de décor avait été bénéfique pour lui. À mon arrivée, il a tout simplement poursuivi sa progression.»

Brassard sera appelé à combler en partie les pertes de deux bons rouages à l’attaque: Martin St-Louis, parti à la retraite, et Carl Hagelin, qu’on a envoyé aux Ducks d’Anaheim en retour d’Emerson Etem.

Vigneault a également souligné que plusieurs jeunes attaquants se verront offrir l’occasion d’apporter une plus grande contribution à l’attaque.

«À mes yeux, on a plusieurs jeunes joueurs qui sont sur une pente ascendante, qu’il s’agisse des Kevin Hayes, J.T. Miller, Jesper Fast et Chris Kreider, a-t-il identifié. Nous nous attendons à une meilleure production de leur part.

«Il n’y a aucun doute que nous avons perdu deux morceaux importants, a résumé le pilote. Mais j’estime que nous avons suffisamment de ressources au sein de notre formation.»

Un jeune qui se démarque en début de saison, c’est Oscar Lindberg, auteur de quatre buts à ses quatre premiers matchs. Âgé de bientôt 24 ans, le Suédois avait obtenu 56 points, incluant 28 buts dans la Ligue américaine, la saison dernière.

«Personne n’aurait pu prédire qu’il ait déjà quatre buts à sa fiche, a admis Vigneault. Il a connu une bonne saison à Hartford (avec le Wolf Pack) la saison dernière et il a saisi sa chance au camp d’entraînement.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!