TORONTO – Le sprinter canadien Andre de Grasse devient professionnel.

Une personne dans l’entourage de l’Ontarien de 20 ans a révélé qu’il poursuivra ses études à l’Université de la Californie du Sud, mais il renoncera à sa dernière saison d’admissibilité au circuit de la NCAA.

De Grasse vient de connaître une saison exceptionnelle avec la conquête des médailles d’or sur 100 et 200 mètres aux championnats de la NCAA et aux Jeux panaméricains à Toronto. Il a également partagé la médaille de bronze derrière le Jamaïcain Usain Bolt et l’Américain Justin Gatlin aux championnats du monde d’athlétisme au mois d’août.

De Grasse a reçu une offre dans les sept chiffres d’un manufacturier de chaussures de sport à la suite de sa performance aux championnats de la NCAA mais le sprinter avait annoncé peu après sa médaille de bronze aux mondiaux qu’il avait l’intention de compléter sa saison senior avec les Trojans de l’USC.

Il est présentement dans la phase finale des négociations avec un manufacturier de chaussures de sport, selon la source.

De Grasse est devenu le troisième athlète canadien à abaisser la barrière des 10 secondes sur 100 mètres après Donovan Bailey et Bruny Surin. Ben Johnson avait aussi couru sous la barre des 10 secondes mais ses chronos ont été effacés des livres après avoir été suspendu pour dopage.

De Grasse a aussi brisé le record canadien sur 200 mètres.

Cette nouvelle tombe quelques jours après l’annonce de Travyon Bromell, l’Américain qui a terminé à égalité avec De Grasse au troisième rang aux mondiaux à Pékin, qu’il passait chez les professionnels.

Bromell, qui a également 20 ans, a décidé de renoncer à ses deux dernières saisons d’admissibilité en signant un contrat avec l’agent de Bolt, Ricky Simms. Il a également conclu une entente de commandite avec New Balance.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!