SHAWINIGAN, Qc – Un changement de gardien de but vient souvent stimuler l’équipe qui pose un tel geste. C’est arrivé aux Cataractes de Shawinigan face aux Voltigeurs de Drummondville vendredi soir… deux périodes plus tard.

Les Cataractes ont surmonté un mauvais début de match pour arracher une victoire de 5-3 aux Voltigeurs dans une rencontre mettant aux prises les deux meilleures formations de la Ligue de hockey junior majeure du Québec.

Frédéric Aubé, en avantage numérique, et Michael Carcone, alors que son équipe jouait à court d’un homme, avaient permis aux Voltigeurs de se donner une avance de 2-0 face au gardien Antoine Samuel. Victime de deux buts en autant de tirs, le tout en moins de 12 minutes, Samuel a immédiatement laissé sa place à Frédéric Foulem.

Ce dernier n’a flanché qu’une seule fois sur 17 tirs lorsque Félix Girard l’a déjoué à 19:44 de la deuxième période, après que les Cataractes eurent marqué deux fois lors de la période médiane.

Mais c’est en deuxième moitié de troisième que les Cataractes ont vraiment fait flèche de tout bois. James Phelan a donné le coup d’envoi à la poussée décisive avec son 5e de la saison, à 13;16, et Alex Pawelczyk a donné les devants aux Cataractes pour la première fois du match, quelque deux minutes plus tard. Pawelczyk a scellé l’issue de la rencontre en marquant dans un filet désert.

Avec ce gain, les Cataractes ont rejoint les Voltigeurs au premier rang du classement général avec 20 points. Les Cataractes ont de plus joué deux rencontres de moins. Pour les Voltigeurs, il s’agissait d’une deuxième défaite d’affilée.

Cette victoire des Cataractes leur a aussi permis de maintenir leur avance de quatre points sur l’Océanic de Rimouski, qui n’a eu besoin que de 19 tirs pour blanchir les Olympiques de Gatineau 3-0. Pendant que Louis-Philip Guindon bloquait les 39 rondelles dirigées vers lui, Matous Belohorsky marquait deux fois.

Pendant ce temps, à Val-d’Or, Massimo Carroza et Matthew Boucher ont tous deux amassé quatre points, et les Remparts de Qubec ont pris la mesure des Foreurs 6-3. Le gardien Callum Booth a plus que contribué à la victoire en stoppant 39 des 42 tirs des locaux. Les Remparts ont ainsi savouré une douce revanche, 48 heures après leur défaite de 5-2 contre ces mêmes Foreurs.

Klima et Klima

À Moncton, les Wildcats ont marqué trois buts lors de cinq supériorités numériques et ils ont facilement battu les Screaming Eagles du Cap-Breton par le score de 7-4.

Les jumeaux Kevin et Kelly Klima, les fils de l’ancienne vedette de la LNH Petr Klima, ont mené l’attaque des vainqueurs. Le premier a amassé quatre points, dont trois mentions d’aide, tandis que le second a inscrit un but et une passe.

Les deux attaquants de 18 ans, nés à Tampa, connaissent d’excellents débuts de saison. Kevin compte 16 points, dont six buts, en 13 matchs, tandis que son frangin a amassé sept buts et autant de passes, lui aussi en 13 rencontres. Samuel Wiederer a également contribué au triomphe des Wildcats, inscrivant deux buts et une passe.

Dans la défaite, Dillon Boucher a obtenu son premier but de la saison et ajouté deux mentions d’aide.

Avec cette victoire, les Wildcats ont consolidé leur emprise sur le premier rang de la section Maritimes. Les hommes de Darren Rumble totalisent 17 points, quatre de plus que les Islanders de Charlottetown, blanchis 5-0 par les Saguenéens de Chicoutimi. Jonathan Bourcier a mené l’attaque des vainqueurs avec quatre points, dont trois mentions d’aide.

Enfin, à Victoriaville, Olivier Tremblay a repoussé 38 des 40 tirs auxquels il a fait face, et il a été la principale vedette d’une victoire de 5-2 des Tigres contre les Sea Dogs de Saint-Jean. Les Tigres ont marqué quatre buts sans riposte au cours de la troisième période.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!