TORONTO – Quiconque a regardé le match des étoiles de la LNH ces dernières années a trouvé à redire, alors la ligue et les joueurs ont décidé de secouer la formule.

Un tournoi trois contre trois avec des équipes des quatre sections va remplacer le match traditionnel à la fin janvier, à Nashville.

On veut mettre du piquant sans y attacher un enjeu aussi important que le fait le baseball, où l’avantage du terrain en Série mondiale dépend des vainqueurs de la classique annuelle.

Le consensus est que le match des étoiles de la LNH était devenu terne, selon Daniel Winnik des Leafs, le représentant des siens à l’Association des joueurs.

«Je pense que la nouvelle formule va être plus excitante, a dit Winnik. On voit déjà le trois contre trois en prolongation et avec la cagnotte à l’enjeu, je pense que les gars vont mettre les efforts pour gagner.»

Des formations étoiles des sections Atlantique, Métropolitaine, Centrale et Pacifique disputeront 20 minutes en trois contre trois, puis ce sera le vainqueur de l’Est contre celui de l’Ouest. Les 11 joueurs de l’équipe gagnante vont se partager un million $, soit environ 90 900 $ chacun.

Chaque équipe sera composée de six attaquants, trois défenseurs et deux gardiens. Un joueur de chaque équipe sera choisi grâce à un scrutin auprès des partisans et les 40 autres joueurs seront invités par le département des opérations hockey de la LNH. Au moins un joueur de chacune des 30 équipes de la LNH sera invité.

Patrick Kane, des Blackhawks, a résumé un courant de pensée en disant que «ce n’est pas un mauvaise idée d’essayer quelque chose de différent.»

Le match avait l’habitude d’être un festin offensif, et le trois contre trois ne va pas aider la cause des gardiens.

«Ça va probablement être un cauchemar», a dit James Reimer des Maple Leafs, qui croit qu’on verra une quarantaine de buts.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!