GRAND PRAIRIE, Alta. – Rachel Homan a décroché le premier laissez-passer pour les essais olympiques canadiens de 2017 en vertu d’une victoire de 8-7 face à Val Sweeting, dimanche, lors de la finale de la Coupe Canada.

Le tournoi des essais canadiens déterminera l’équipe de quatre joueuses qui représentera le pays aux Jeux olympiques de Pyeongchang en 2018.

«Incroyable, a déclaré Homan, originaire d’Ottawa. Je n’ai jamais été aussi contente de gagner un tournoi de ma vie.

«Atteindre les essais était notre objectif principal et nous l’avons accompli tôt dans l’année. Dans ce sport, tout peut arriver donc nous sommes excitées d’avoir gagné.»

Homan avait perdu en finale de la Coupe Canada contre Sweeting en 2014 et elle s’est vengée en inscrivant un simple au 11e bout pour avoir le dessus sur la skip d’Edmonton, dimanche.

Sweeting avait égalé la marque avec un simple au 10e bout. Elle avait aussi marqué trois points en troisième manche, deux en cinquième et un en septième.

Homan a enregistré un double au deuxième et au huitième bout et des simples au quatrième, sixième, neuvième et 11e bout.

«Si je réussis mon écran en septième manche, nous sommes en bien meilleure position pour remporter ce match, a dit Sweeting. Ça n’a pas été si mauvais de prendre un point à ce moment, nous avions encore une avance de deux points, mais nous avons payé pour mes erreurs.»

L’équipe de Homan composée de Emma Miskew, Joanne Courtney et Lisa Weagle a empoché 24 000$ pour sa sixième victoire de la saison.

En soirée, Kevin Koe a réussi une double sortie pour inscrire trois points et battre Mike McEwen 7-3 lors de la finale masculine. Koe, de Calgary, a également mérité son invitation aux essais olympiques.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!