Heikki Saukkomaa/Lehtikuva via AP Le russe Alexander Dergachyov célèbre après que son équipe ait marqué un but.

HELSINKI – La Suède a humilié la Suisse 8-3 en phase préliminaire du Championnat du monde de hockey junior, samedi, mais elle a perdu les services de l’espoir des Maple Leafs de Toronto William Nylander.

Nylander, qui avait été sélectionné par les Leafs au huitième rang du repêchage de la LNH en 2014, a encaissé une violente mise en échec à la tête de l’attaquant suisse Chris Egli au milieu de la patinoire en première période. Egli a été expulsé de la rencontre, et il pourrait être suspendu.

L’autre espoir suédois des Leafs — qui se retrouve présentement au centre de rumeurs de transaction l’envoyant des Remparts de Québec aux Cataractes de Shawinigan après la pause des fêtes —, Dmytro Timashov, a donné le ton pour la Suède (1-0-0) avec deux buts et une mention d’aide. Nylander, Jacob Larsson, Adam Ollas Mattsson, Jakob Forsbacka Karlsson, Rasmus Asplund et Oskar Lindblom ont complété la marque pour les Suédois.

Tino Kessler a riposté à deux reprises pour la Suisse (0-1-0), et Noah Rod a contribué un filet supplémentaire.

Linus Soderstrom a enregistré la victoire pour la formation scandinave, avec 15 arrêts. Gauthier Descloux a entamé la rencontre devant la cage helvète, mais il a été chassé de la rencontre après avoir cédé six fois sur 17 tirs en 32:50. Joren van Pottelberghe a complété la besogne en repoussant 20 lancers additionnels.

En fin de journée, Jesse Puljujarvi a réussi un doublé et récolté une mention d’aide, Veini Vehvilainen a effectué 10 arrêts et la Finlande a blanchi le Bélarus 6-0.

Sami Niku, Mikko Rantanen, Sebastian Repo et Patrik Laine ont aussi trouvé le fond du filet pour la Finlande (1-0-0), qui a marqué cinq buts en troisième période. Sebastian Aho a obtenu trois passes.

Ivan Kulbakov a entamé la rencontre devant le filet du Bélarus (0-1-0) et a effectué 26 arrêts sur 30 tirs en 47:26 avant d’être remplacé par Vladislav Verbitski. Ce dernier a réalisé cinq arrêts supplémentaires dans la défaite.

La Russie, à l’arraché

En lever de rideau du tournoi, Maxim Lazarev a inscrit le seul but de la séance de tirs de barrage et la Russie a vaincu la République tchèque 2-1.

Artur Lauta a mis la table pour la fusillade en créant l’égalité 1-1 en troisième période pour la Russie (1-0-0).

Michael Spacek a ouvert la marque sur un tir de pénalité accordé à la République tchèque (0-0-1).

Alexander Georgiev a réalisé 24 arrêts pour obtenir la victoire, tandis que son vis-à-vis, Vitek Vanecek, repoussait un total de 20 tirs.

Le défenseur tchèque Jakub Zboril a été expulsé à 10:17 de la première période pour avoir donné de la bande.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!