HOBART, Australie – Eugenie Bouchard a gagné jeudi le match de quart de finale qui l’opposait à l’Italienne Camila Giorgi au tournoi de Hobart, en Australie.

La jeune Québécoise, qui aura 22 ans le mois prochain, a inscrit une victoire en deux manches, 6-3 et 6-2, face à la 35e raquette du tennis féminin mondial.

La mauvaise température a retardé le début de la rencontre, et les joueuses ont dû patienter jusqu’à 22h pour sauter sur le court. Plus tôt dans la journée, Bouchard a même aidé les dirigeants du tournoi à assécher le terrain afin d’accélérer la reprise du jeu.

Bouchard a rapidement donné le ton à la rencontre, étant très agressive et se forgeant rapidement une avance de 3-0. Les deux joueuses ont échangé des coups spectaculaires, mais Giorgi n’a jamais pu venir de l’arrière et Bouchard a scellé le premier set 6-3.

L’Italienne a entamé le deuxième set sur les chapeaux de roue en réussissant un bris de service. Elle n’a toutefois pas pu garder le rythme, et Bouchard s’est adjugé les quatre jeux suivants pour prendre le contrôle de la rencontre. La Québécoise n’a jamais plus été inquiétée par la suite, et elle a dominé la manche 6-2.

«Je suis satisfaite de mon niveau d’énergie, surtout en raison de l’attente aujourd’hui», a déclaré Bouchard, qui a tiré des leçons de cet affrontement.

«Je veux simplement appliquer autant de pression que possible sur mon adversaire», a-t-elle expliqué.

«Elle (Giorgi) a remporté de gros matchs dans le passé, donc elle peut offrir un niveau de jeu très élevé, a-t-elle poursuivi. C’est une très grosse victoire pour moi ce soir.»

Bouchard a déclaré que de demeurer concentrée sur le match en dépit des interruptions de Dame Nature fut l’un de ses plus gros défis.

«J’essaie de ne pas trop y penser (au match). Je ne veux pas jouer ce match cinq fois dans ma tête avant de sauter sur le court, a-t-elle dit. Mais c’est la même chose pour les deux joueuses, et je ne peux pas me plaindre; le tennis est comme ça. Tu ne peux pas te battre contre la nature.»

Dans un autre match de quart de finale, Dominika Cibulkova, de la Slovaquie, a eu raison de la Néerlandaise Kiki Bertens en des manches de 7-5 et 6-3.

La Française Alizé Cornet a quant à elle accédé aux semi-finales en raison du forfait de l’Allemande Mona Barthel, blessée au dos.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!