The Associated Press Novak Djokovic

MELBOURNE, Australie — Tout comme Serena Williams, Novak Djokovic a accédé à la finale des Internationaux de tennis d’Australie sans trop de difficulté.

Djokovic, de la Serbie, a disposé de la troisième tête de série, Roger Federer, en quatre manches de 6-1, 6-2, 3-6 et 6-3. Quelques heures plus tôt sur le court du Rod Laver Arena, Williams s’est approchée à une victoire d’un autre exploit en tournois du Grand Chelem. Elle a disposé d’Agnieszka Radwanska 6-0, 6-4 en demi-finale jeudi, dans un match à sens unique celles qui occuperont les premier et troisième rangs lors de la publication du prochain classement mondial féminin.

Si Williams l’emporte samedi en finale contre la septième tête de série Angelique Kerber, elle égalera la marque de 22 titres du Grand Chelem appartenant à Steffi Graf — un record de l’ère moderne —, et se hissera au deuxième rang de l’histoire derrière les 24 de Margaret Court.

Dès le départ, les signes ne mentaient pas pour Federer, le champion de 17 tournois majeurs en carrière. Djokovic, qui participera à sa sixième finale à Melbourne Park — il a remporté les cinq précédentes — a gagné son premier jeu au service à zéro et brisé le Suisse dès le second. Après quatre minutes, Federer accusait un déficit de 0-2.

Le premier set s’est conclu en moins de 22 minutes. Les spectateurs — dont une femme qui brandissait une pancarte ’Je viens juste de me marier, mais je suis prête à l’échanger contre Federer’ — étaient tous derrière lui, applaudissant chaque faute de Djokovic au service et offrant même une ovation debout à Federer lorsqu’il a brisé son adversaire pour prendre les devants 4-2 au troisièmse set.

L’issue de la rencontre a rapidement été scellée au quatrième set. Djokovic a brisé Federer au huitième jeu pour prendre les commandes 5-3 — même un coup droit le long de la ligne, après qu’il eut pourchassé un lob au même endroit un peu plus tôt, n’a pu sauver le joueur étoile suisse.

Djokovic a alors obtenu trois balles de match lors du jeu suivant et a confirmé son triomphe en deux heures et 19 minutes, après que Federer eut expédié un revers dans le filet. Djokovic, qui a gagné trois titres du Grand Chelem l’an dernier, a maintenant une fiche de 23-22 contre Federer en carrière.

“De toute évidence, j’ai joué de manière incroyable lors des deux premiers sets, mais c’est ce que ça prend contre Roger, a mentionné le Serbe. Il offrait du tennis de très haute qualité depuis le début du tournoi et n’avait laissé filer qu’un set (avant ce match de demi-finales). J’ai joué avec intensité dès le départ, et je suis resté très concentré.”

Federer a déclaré qu’il n’avait pas été surpris du blitz survenu très tôt dans le match.

“J’ai déjà vu Novak jouer à ce niveau-là, a-t-il admis. C’est difficile lorsqu’il lance l’attaque dès le départ parce que tu dois trouver une façon de stopper l’hémorragie. Il peut prendre les devants par un ou deux sets très rapidement… et c’est difficile de venir de l’arrière.”

Dimanche en finale, Djokovic affrontera le vainqueur de la demi-finale très attendue de vendredi entre le Canadien Milos Raonic et la deuxième tête de série Andy Murray.

Williams sera la grande favorite en finale contre Kerber, et pas seulement à cause de son parcours des derniers jours. Elle a poursuivi sa séquence parfaite en demi-finales des Internationaux d’Australie, et elle a remporté les six finales auxquelles elle a participé. Elle tentera maintenant de savourer une septième victoire en sept finales sur le même court.

“J’en fait totalement abstraction, a confié Williams lorsqu’on lui a parlé de la possibilité d’égaler la marque de Graf. J’étais à un titre l’an dernier aussi! Si je ne gagne pas samedi, je vais demeurer à un.”

Pour sa part, Kerber a mis un terme au surprenant parcours de la joueuse britannique Johanna Konta en triomphant 7-5, 6-2 en demi-finales, lui permettant ainsi d’accéder à sa première finale d’un tournoi du Grand Chelem en carrière. Konta était devenue la première joueuse britannique à atteindre le carré d’as d’un tournoi majeur depuis 1983.

Williams n’a pas affronté de gauchère jusqu’ici dans ce tournoi et a dit que, en plus de la victoire de Kerber en quarts de finale contre la double championne Victoria Azarenka, elle sera très prudente en finale.

“Elle a éliminé une très bonne adversaire en Victoria. Tu ne peux pas sous-estimer Kerber, a confié Williams. Elle m’a déjà battue, vous savez, et ça ne faisait aucun doute. Je sais qu’elle possède tout un arsenal.”

En double chez les hommes, le Canadien Daniel Nestor et son partenaire Radek Stepanek affronteront Jamie Murray et Bruno Soares en finale.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!