Patrick Smith Von Miller, Joueur par excellence du dernier Super Bowl

Von Miller, Josh Norman, Kirk Cousins et compagnie auraient certainement préféré signer un contrat à long terme. Il est toutefois difficile de pleurer sur leur sort puisqu’ils vont faire un char pis une barge de fric en 2016.

Les équipes de la NFL avaient, si elles le désiraient, jusqu’à 16 h hier pour donner le statut de joueur de concession à un des membres de leur alignement pouvant devenir joueur autonome. L’étiquette de joueur de concession permet de limiter la liberté de mouvement des joueurs autonomes dans la NFL.

Il y a trois types de statut : d’exclusivité, de non-exclusivité et de transition. Un joueur qui a un statut d’exclusivité empochera la moyenne salariale du top cinq à sa position ou 120 % de son salaire de l’année précédente, suivant quelle somme est la plus importante. Il lui est aussi interdit de négocier avec d’autres équipes.

Un joueur qui a un statut de non-exclusivité est régi par les mêmes règles financières que celui qui a un statut d’exclusivité. Il peut négocier avec d’autres formations. Son équipe peut soit égaler n’importe quelle offre ou a droit à une compensation de deux choix de première ronde.

Un joueur qui a un statut de transition recevra la moyenne salariale du top 10 à sa position. Il peut négocier avec d’autres formations et son équipe a le droit d’égaler les offres hostiles. Cette dernière ne reçoit toutefois aucune compensation si elle laisse son joueur partir.

Le salaire d’un joueur de concession est garanti à 100 % pour l’année. Rien n’empêche un joueur désigné de continuer de négocier un contrat à long terme avec l’équipe qui l’emploie.

Voici les plus gros noms qui ont reçu l’étiquette de joueur de concession de leurs équipes respectives.

  • Von Miller. Secondeur, Broncos de Denver, statut d’exclusivité, salaire en 2016 : 14,13 M$
  • Kirk Cousins. Quart-arrière, Washington, statut de non-exclusivité, salaire en 2016 : 19,95 M$
  • Cordy Glenn. Plaqueur à gauche, Bills de Buffalo, statut de non-exclusivité, salaire en 2016 : 13,7 M$
  • Josh Norman. Demi de coin, Panthers de la Caroline, statut de non-exclusivité, salaire en 2016 : 13,95 M$
  • Eric Berry. Maraudeur, Chiefs de Kansas City, statut de non-exclusivité, salaire en 2016 : 10,8 M$
  • Muhammad Wilkerson. Ailier défensif, Jets de New York, statut de non-exclusivité, salaire en 2016 : 15,7 M$
  • Alshon Jeffery. Receveur, Bears de Chicago, statut de non-exclusivité, salaire en 2016 : 14,6 M$
  • Oliver Vernon. Ailier défensif, Dolphins de Miami, statut de transition, salaire en 2016 : 12,7 M$

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!