CALGARY – Johnny Gaudreau a inscrit deux buts dans un intervalle de 10 secondes en première période en plus de mettre la table pour le but gagnant de Mikaël Backlund en prolongation dans une victoire de 3-2 des Flames de Calgary, mercredi, face aux Predators de Nashville.

Le meilleur marqueur des Flames avait été blanchi de la feuille de pointage lors de ses quatre matchs précédents, mais il est sorti de sa torpeur de manière spectaculaire. Il a mis fin au débat en étant patient avec la rondelle, permettant à Backlund de foncer au but pour tirer sur réception dans un filet ouvert.

Gaudreau totalise maintenant 66 points cette saison. Il a amassé 48 de ses points à domicile, ce qui le place au premier rang à ce chapitre dans la LNH, deux points devant Patrick Kane, des Blackhawks de Chicago.

Anthony Bitetto, avec son premier dans la LNH, et Mike Fisher ont permis aux Predators de venir de l’arrière pour forcer la présentation d’un bris d’égalité.

Les Predators, qui ont un dossier de 1-12 en prolongation, ont amassé au moins un point à leurs 14 derniers matchs (9-0-5), un record d’équipe. Ils connaissent aussi une séquence de 11-0-3 à l’étranger.

Joni Ortio a stoppé 24 tirs devant le filet des Flames. À l’autre bout de la patinoire, Carter Hutton a repoussé 31 lancers.

Le premier but de Gaudreau à 9:34 du premier vingt n’a d’abord pas été appelé. On croyait que son tir avait atteint le poteau et le jeu a continué jusqu’à ce qu’il soit interrompu par une sirène et que les arbitres ont reçu la confirmation que le tir avait plutôt atteint le fond du filet.

Sur la mise en jeu suivante, Gaudreau a accepté une passe de Sean Monahan, a doublé le défenseur des Preds Ryan Ellis, qui a chuté, et il a inscrit son 26e but de la saison à l’aide d’un tir entre les jambières de Hutton.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!