Adrian Wyld Jean-Michel Menard. Adrian Wyld / La Presse Canadienne

OTTAWA – L’équipe du Québec a été éliminée de la course aux éliminatoires au Championnat canadien de curling masculin à la suite d’une défaite de 8-5 face au Manitoba, jeudi soir.

Le vent a tourné en faveur du quatuor manitobain de Mike McEwen au huitième bout, quand il a généré quatre points pour transformer un déficit de 3-5 en avantage de 7-5. McEwen a ensuite volé un point à Jean-Michel Ménard au neuvième bout avant de faire le nécessaire au 10e pour empêcher le Québec d’orchestrer une remontée.

Ménard était resté en vie grâce à un gain de 9-7 contre le Néo-Brunswickois Mike Kennedy en après-midi, mais en vertu de son dossier de 4-6, le Québec ne peut plus rejoindre McEwen (7-3). En fait, la victoire de McEwen a complété le portrait pour les éliminatoires, lui qui s’est qualifié à sa première participation au Brier.

Le Nord-Ontarien Brad Jacobs est toujours invaincu après 10 matchs, tandis que Brad Gushue (9-1), de Terre-Neuve-et-Labrador, et l’Albertain Kevin Koe (8-3) ont confirmé leur place dans le tableau éliminatoire plus tôt jeudi.

Jacobs est demeuré parfait grâce à des victoires de 8-5 contre McEwen et de 10-5 contre Kennedy, jeudi.

Gushue a confirmé sa place en éliminatoires en l’emportant 8-7 contre le Britanno-Colombien Jim Cotter, en matinée. Il a ensuite eu le meilleur 11-7 sur Adam Casey, de l’Île-du-Prince-Édouard, en après-midi.

Koe a assuré sa participation aux éliminatoires en disposant de Pat Simmons, d’Équipe Canada, par la marque de 8-3 en matinée. Il a vaincu le Saskatchewanais Steve Laycock 7-5 en soirée.

Simmons l’a emporté 9-8 face à l’Ontarien Glenn Howard dans le dernier match à l’horaire en soirée.

Dans l’autre rencontre disputée en après-midi, Jamie Koe, des Territoires du Nord-Ouest, a défait Cotter 9-8.

En matinée, Laycock avait éliminé Howard en l’emportant 7-4, tandis que Casey prenait lui aussi la mesure de Jamie Koe par la marque de 7-4.

La ronde préliminaire se terminera vendredi matin. Les éliminatoires commenceront vendredi soir et la finale aura lieu dimanche.

Un beau moment pour Savill

Le toit du TD Place a presque sauté jeudi soir quand Craig Savill a enfilé le manteau de l’équipe d’Ontario et a effectué quelques lancers.

Savill, qui est âgé de 37 ans et qui vit à Ottawa, espérait revenir au Brier avec l’équipe du Néo-Écossais Shawn Adams cette saison, mais il a appris en novembre qu’il souffrait d’un cancer et il a mis une croix sur sa saison de curling.

Dans le rôle de réserviste honoraire lors de l’avant-dernière séance du tournoi rotation, Savill s’est promené d’un banc à l’autre et a regardé plusieurs de ses anciens coéquipiers jouer.

Après le septième bout du match Canada-Ontario, Savill a enfilé son manteau de l’Ontario et a effectué quelques glissades sous les applaudissements des spectateurs.

Le jeu s’est arrêté sur les trois autres allées afin de céder toute la place à Savill.

La foule s’est tue quand Savill s’est installé pour lancer une pierre. Il a réussi un garde parfait avec sa première pierre, puis a caché sa deuxième pierre derrière le garde, dans le cercle de quatre pieds.

Savill a reçu quelques accolades et est retourné sur le banc avec le sourire aux lèvres. Les spectateurs qui n’applaudissaient pas avaient les mains dans leurs poches afin de trouver un mouchoir.

Savill continue de recevoir des traitements de chimiothérapie pour un lymphome hodgkinien. Il reçoit des traitements à toutes les deux semaines et il doit continuer à en recevoir pendant encore trois mois.

Il a aidé Howard à gagner le Brier et le titre mondial en 2007 et 2012.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!