Graham Hughes Alex Galchenyuk, Alexei Emelin, Victor Bartley. Graham Hughes / La Presse Canadienne

MONTRÉAL – Où serait le Canadien sans les performances d’Alex Galchenyuk depuis deux semaines?

Galchenyuk a poursuivi sa séquence torride, marquant deux autres buts, pour mener le Tricolore vers une victoire de 3-2 face aux Sabres de Buffalo jeudi soir au Centre Bell.

C’est cependant à Torrey Mitchell qu’est revenu l’honneur de réussir le filet décisif, avec 6:39 à jouer au temps réglementaire aux dépens de Robin Lehner, qui a fait face à 34 tirs. Sur le jeu, Mark Barberio a obtenu sa deuxième mention d’aide de la rencontre tandis que Stefan Matteau inscrivait son premier point avec le Canadien.

Galchenyuk est venu près de compléter un tour du chapeau dans les derniers instants de la rencontre, alors que les Sabres avaient retiré leur gardien, mais son tir du revers a donné sur l’extérieur du filet.

La réplique des Sabres est venue du Québécois Nicolas Deslauriers et de l’ex-Tricolore Brian Gionta contre Mike Condon, qui a réalisé 36 arrêts.

Les deux buts de Galchenyuk lui ont permis de doubler Max Pacioretty au premier rang des buteurs de l’équipe avec 25. Par ailleurs, il s’agissait de son cinquième doublé à ses huit derniers matchs, et de son troisième en autant de rencontres. À ses huit derniers matchs, Galchenyuk a amassé pas moins de 11 buts, le tout à l’aide de 25 tirs, pour un pourcentage d’efficacité de 44 pour cent!

Selon Elias Sports, Galchenyuk est le premier porte-couleurs du Canadien depuis Jean Béliveau, en 1959, à réussir cinq matchs de plus d’un but dans un intervalle de huit rencontres. Il est aussi le premier joueur du Tricolore à connaître trois matchs consécutifs d’au moins deux buts depuis Brian Savage, en octobre 1995.

Avec ce gain, le Canadien a rejoint les Sénateurs d’Ottawa au 11e rang du classement de l’Association Est avec 70 points. Les deux formations accusent un retard de six points sur les Penguins de Pittsburgh, détenteurs du huitième échelon.

Mais cette victoire a été assombrie par la blessure qu’a subie le défenseur P.K. Subban alors qu’il restait 2:26 à jouer au temps réglementaire, à la suite d’une collision avec Alexei Emelin.

Blessé au cou, Subban s’est d’abord tordu de douleurs avant de demeurer étendu sur la glace pendant presque dix minutes, dans le coin gauche en zone du Canadien, entouré de médecins. Il a quitté la patinoire sur une civière.

Il a été emmené à l’hôpital pour y subir des examens, par mesure préventive. Il bougeait normalement et était alerte, a fait savoir le Canadien après le match.

Le Canadien poursuivra sa séquence à domicile en accueillant le Wild du Minnesota samedi soir.

Galchenyuk, encore

Dès leur jeune âge, les enfants apprenent qu’il est impoli de couper la parole à un interlocuteur. C’est pourtant ce que Galchenyuk a fait à l’annonceur-maison Michel Lacroix, mais aucun partisan du Tricolore ne lui en tenait rigueur!

La vedette de l’heure chez le Canadien a marqué son 24e de la saison à 9:09 de la période médiane, grâce à un vif tir des poignets dans la partie supérieure gauche du filet.

Max Pacioretty et Mark Barberio ont participé à ce but, marqué seulement neuf secondes après que Deslauriers eut rompu l’égalité de 0-0. L’attaquant de Lasalle a habilement fait dévier un tir du défenseur Jake McCabe à la gauche de Condon, malgré la présence de Greg Pateryn à ses côtés.

Avec moins d’une minute à jouer à l’engagement, Galchenyuk a mis fin à la série d’insuccès du Canadien en avantage numérique à sa troisième occasion de la rencontre. En même temps, il a prolongé à trois sa séquence de matchs avec au moins deux buts.

Pour des raisons qui défient toute logique, compte tenu du contexte actuel, Galchenyuk a été laissé complètement seul devant le filet de Lehner. Du coin gauche, Sven Andrighetto l’a repéré et lui a servi une passe parfaite, permettant au talentueux américain de prendre la tête chez les buteurs du Canadien.

Dix secondes après la fin d’une pénalité mineure à Victor Bartley, à 5:10 du troisième vingt, Gionta a ramené les deux équipes à la case départ. Posté devant le filet, l’ancien capitaine du Canadien a fait dévier du patin le tir/passe d’Evander Kane.

Le Canadien s’est ensuite fait très menaçant pendant une punition à Carlo Colaiacovo, au milieu de la troisième période, mais Lehner n’a pas bronché.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!