KVITFJELL, Norvège – Le Canadien Manuel Osborne-Paradis a terminé quatrième de la descente à la Coupe du monde de ski alpin de Kvitfjell, en Norvège, remportée samedi par l’Italien Dominik Paris.

Osborne-Paradis a raté le podium de seulement six centièmes de seconde, tandis que son coéquipier, Érik Guay, de Mont-Tremblant, terminait 16e. L’autre Canadien inscrit à cette épreuve, Benjamin Thomsen, a abouti au 27e échelon.

Paris a complété les deux manches en une minute et 45,98 secondes, devançant le Français Valentin Giraud Moine de 0,20 seconde, alors que l’Américain Steven Nyman a pris la troisième place tout juste devant le Canadien.

Cette victoire de Paris signifie que la course au globe de cristal dans cette discipline est relancée, à l’approche de la dernière épreuve de la saison.

Paris accuse un déficit de seulement quatre points sur son compatriote Peter Fill, à l’approche des finales de la Coupe du monde de ski alpin qui se mettront en branle à St-Moritz, en Suisse, dès mercredi.

Fill a récolté 436 points jusqu’ici cette saison et partage la tête en compagnie d’Aksel Lund Svindal. Le Norvégien est cependant écarté de la course au titre après avoir été opéré à un genou à la suite d’une chute survenue le 23 janvier lors d’une descente à Kitzbühel, en Autriche, qui a éventuellement été gagnée par Fill.

Parmi les autres prétendants au titre se trouvent le Norvégien Kjetil Jansrud et le Français Adrien Théaux, qui accusent des déficits de 54 et 66 points sur les comeneurs, respectivement.

«Le meilleur devrait l’emporter. Nous sommes si près les uns des autres que ce sera difficile de gagner, bien que la lutte promette d’être palpitante», a confié Fill, qui pourrait devenir le premier skieur italien à remporter le globe de cristal en descente.

«C’est l’un des titres les plus prestigieux en ski alpin, a rappelé Fill. Pour moi, c’est encore plus important qu’une médaille d’or olympique, un titre mondial ou une victoire à Kitzbühel.»

Fill a terminé 10e, à 0,98 seconde de Paris.

«Je m’attendais de toute évidence à mieux après avoir terminé premier et troisième des descentes d’entraînement, a-t-il mentionné. J’ai failli quitter le parcours lors de la première manche, et c’est là que j’ai perdu beaucoup de temps.»

Paris avait également triomphé à Chamonix, en France, le mois dernier et il était devenu le premier skieur italien à gagner deux descentes consécutives depuis Kristian Ghedina en janvier 1997.

Avant la course, les organisateurs ont abaissé une butte après que le Français Guillermo Fayed se soit déchiré les ligaments du genou droit lors d’une chute survenue pendant la descente d’entraînement de vendredi.

Cette course s’est déroulée dans des conditions parfaites, sous un soleil radieux, après que le brouillard eut repoussé le début de l’épreuve d’une demi-heure.

Un super-G sera présenté sur le même parcours dimanche.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!