The Associated Press Marianne St-Gelais

SÉOUL, Corée du Sud – Pour la première fois de sa carrière, la Québécoise Marianne St-Gelais a été sacrée championne mondiale du 1500m dans le cadre des championnats du monde de patinage de vitesse courte piste, disputés à Séoul, en Corée du Sud.

«On dirait que je n’y croyais pas tellement, du moins jusqu’à ce que je monte sur le podium et que j’obtienne ma médaille en fin de journée, a confié l’athlète de 26 ans, visiblement émue. C’est bien, parce que j’avais une autre course à disputer et que je voulais que mes émotions se tassent un petit peu. Je voulais un titre, je l’ai eu et je suis vraiment satisfaite.»

La meilleure performance de l’athlète de Saint-Félicien au 1500m aux Mondiaux avait auparavant été une troisième place en 2013.

Éliminées en demi-finales, Kasandra Bradette, aussi de Saint-Félicien, et Valérie Maltais, de La Baie, ont respectivement terminé 14e et 16e.

La victoire de St-Gelais au 1500m a semblé lui donner des ailes, puisqu’elle est ensuite montée sur la deuxième marche du podium au 500m. Elle a ainsi amélioré son meilleur classement en carrière sur la distance aux Mondiaux, soit une troisième position en 2010.

La Chinoise Kexin Fan, championne en titre, a été la seule à la battre, en demi-finales et en finale. Sa compatriote Chunyu Qu s’est adjugé la médaille de bronze.

«Je pense que je peux participer à toutes les finales ici, a confié St-Gelais, débordante de confiance. Pour l’instant, mon année me donne raison, ma façon de patiner me donner raison. Je sais que ça peut changer rapidement, que demain (dimanche) est un autre jour, mais mes résultats me rendent très fière.»

Kasandra Bradette a gagné la finale B, aboutissant au cinquième échelon du classement général. Écartée en quarts de finale, Valérie Maltais s’est retrouvée au 13e rang.

Au relais, St-Gelais, Bradette, Namasthée Harris-Gauthier, de Rosemont-La Petite-Patrie, et Audrey Phaneuf, de Saint-Hyacinthe, ont propulsé l’unifolié en finale en finissant deuxièmes de leur demi-finale.

Girard aboutit au pied du podium

Chez les hommes, Samuel Girard a été le meilleur patineur du pays en terminant quatrième au 1500m. L’athlète de Ferland-et-Boilleau a dominé sa vague en qualifications vendredi, puis celle en demi-finales devant Charles Hamelin samedi.

En finale, c’est le Chinois Tianyu Han qui s’est imposé, devançant dans l’ordre le Hongrois Shaoang Liu et le Sud-Coréen Se Yeong Park.

«Il y a avait très peu de temps entre les demi-finales et la finale, donc j’ai dû gérer mon énergie, a expliqué Girard, qui n’est âgé que de 19 ans. C’est sûr qu’être à une marche du podium, c’est décevant, mais on va prendre une étape à la fois et on verra demain. (…) Une quatrième place, c’est quand même bien.»

Hamelin, de Sainte-Julie, a été pénalisé pour un dépassement hasardeux aux dépens du Britannique Jack Whelbourne, qui a chuté et a terminé septième.

Girard, Hamelin, Charle Cournoyer, de Boucherville, et Alexander (Sasha) Fathoullin, de Calgary, l’ont par ailleurs emporté en demi-finales du relais, accédant du même coup à la finale.

Les finales des relais masculin et féminin seront présentées dimanche, de même que celles sur 1000m et 3000m.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!