Getty Images Laurent Ciman

Le Belge Laurent Ciman était encore sous le choc, mercredi, quand il a commenté les attentats qui ont eu lieu dans son pays mardi.

«Il n’y a pas de mot pour définir ce que je ressens et ce qui s’est passé là-bas, a dit le défenseur étoile de l’Impact de Mont­réal après l’entraînement de l’équipe. J’ai même du mal à m’exprimer là dessus. C’est vous dire à quel point ça me touche.»

Ciman, dont aucun proche n’a été touché par les attaques, a parlé du climat de peur qui régnait maintenant chez lui. «J’ai eu mes parents au téléphone, ils n’osent pas bouger de la maison; pareil pour les amis», a-t-il affirmé.

«Je n’ai même pas envie de parler de football aujourd’hui», a-t-il ajouté.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!