Jeff McIntosh Chelsea Carey. Jeff McIntosh / La Presse Canadienne

SWIFT CURRENT, Sask. – Chelsea Carey veut simplement avoir du plaisir sur la patinoire.

La capitaine canadienne mènera son équipe de Calgary contre la Russe Anna Sidorova, samedi, au tour éliminatoire du Championnat du monde curling féminin. Carey a triomphé lors d’un match sans lendemain face à l’Écosse, jeudi, pour accéder à la prochaine étape et a déclaré après la rencontre que le fait de savourer le moment était la clé du succès.

Contre la Russie, elle continuera simplement de s’amuser.

«Il faut faire ce qui fonctionne, a dit Carey après l’entraînement de vendredi. Il faut répéter tout ce qui nous a permis d’avoir du succès, c’est ce que nous essaierons de faire.»

Carey et ses coéquipières Amy Nixon, Jocelyn Peterman et Laine Peters prévoyaient manger au restaurant, passer du temps avec leur famille et aller au lit à une heure raisonnable avant le match fatidique de samedi.

Sidorova a défait Carey au tour préliminaire grâce à un gain de 6-3 en neuf manches. Même si les Russes ont inscrit quatre points au cours des trois derniers bouts du match, Carey ne s’en fait pas avec ce résultat.

«Ce n’est pas comme si nous avions mal joué. Nous avons perdu une bataille et ça arrive, a commenté Carey. C’est une bonne équipe, donc on sait que ce sera une chaude lutte. Nous avons abouti du mauvais côté de ce match, mais nous allons nous retrouver du bon côté, cette fois-ci.»

La capitaine russe aime elle aussi aborder chaque match comme un nouveau défi, peu importe ce qui s’est produit auparavant.

«Je crois que chaque match est un nouveau match, a-t-elle indiqué. Bien sûr, on peut regarder ce qui s’est produit, mais ça ne veut rien dire. C’est pourquoi nous comptons être à notre meilleur, et si c’est le cas, nous avons de bonnes chances de gagner.»

Les gagnantes de cet affrontement obtiendront leur laissez-passer pour la demi-finale de samedi soir, où elles feront face à Satsuki Fujisawa et la formation japonaise.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!