Darren Calabrese/PC Georges St-Pierre.

MONTRÉAL – Georges St-Pierre pourrait reprendre l’entraînement complet au mois de juillet si sa réhabilitation continue sur la bonne voie.

St-Pierre, actuel détenteur du titre de champion des poids mi-moyens du Ultimate Fighting Championship (UFC), est sur la touche depuis le début du mois de décembre en raison d’une blessure au genou droit. Il a depuis subi une reconstruction du ligament croisé antérieur.

Pour retrouver la forme, St-Pierre travaille d’arrache-pied depuis quelques mois avec son entraîneur Gavin McMillan.

«Je suis au stade le plus dangereux de ma réhabilitation. Même si je suis presque à cent pour cent de ma condition physique, je dois rester très patient pour ne pas risquer de retourner à zéro», a-t-il expliqué jeudi dans le cadre d’une conférence de presse visant à annoncer un nouveau commanditaire.

Depuis l’annonce du gala UFC 154 qui aura lieu le 17 novembre prochain à Montréal, les rumeurs se font de plus en plus persistantes quant à son retour dans l’octogone.

Même s’il a préféré rester prudent quant à la date éventuelle de son prochain combat, St-Pierre ne cache pas son enthousiasme à l’idée de se battre devant les siens au mois de novembre.

«J’aimerais bien faire un retour à la maison. Ma victoire contre Matt Serra au Centre Bell (le 19 avril 2008) fait partie des moments les plus mémorables de ma carrière. Je me croise les doigts pour obtenir le feu vert des médecins d’ici là», a-t-il dit.

À cette occasion, il pourrait affronter l’Américain Carlos Condit. Celui-ci a hérité du titre de champion intérimaire des poids mi-moyens en raison de l’absence prolongée de St-Pierre. Condit présente une fiche de 28 victoires et cinq revers depuis son arrivée en UFC.

Pour obtenir le titre de champion intérimaire, ce dernier a vaincu l’autre aspirant, Nick Diaz, par décision unanime des juges. St-Pierre devrait donc affronter Condit lors de son prochain combat pour confirmer son titre de champion.

«Ce qu’on dit c’est que Condit va attendre pour m’affronter. Il est maintenant l’homme à battre. C’est le meilleur et je veux toujours me battre contre les meilleurs. Le plus important pour moi c’est d’être champion», a résumé St-Pierre.

Le dernier combat du Québécois remonte au 30 avril 2011 alors qu’il avait défait Jake Shields par décision unanime des juges. S’il se bat en novembre, ce sera la première fois en plus d’un an et demi qu’il montera dans l’octogone.

St-Pierre tente donc de retrouver les émotions qu’il ressent lors d’un combat en accompagnant des combattants lors de leurs affrontements.

«Embarquer dans l’octogone, c’est un sentiment que mon corps oublie, comme ça fait longtemps que je ne me suis pas battu. J’essaie donc de retrouver l’émotion en assistant à des galas le plus souvent possible», a-t-il expliqué.

Il se rendra notamment en Suède dès le 14 avril pour épauler son ami et partenaire d’entraînement Francis Carmont qui combattra à Stockholm.

En 24 combats en carrière, Georges St-Pierre n’a subi la défaite qu’à deux reprises.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!