TORONTO – La saison des Blue Jays de Toronto n’est vieille que de cinq parties, mais le gérant John Gibbons doit déjà répondre à des questions à propos de sa relève.

Brock Holt a frappé un grand chelem et a produit cinq points, permettant aux Red Sox de Boston d’effacer un déficit de cinq points et de vaincre les Blue Jays 8-7, vendredi soir.

Le gain des Red Sox (2-1) est venu gâcher l’ouverture locale des Blue Jays (2-3), présentée devant une foule de 48 871 spectateurs.

La victoire semblait dans la poche des locaux après le grand chelem de Josh Donaldson en quatrième manche. Cependant, la relève des locaux a saboté une opportunité de sauvetage pour une troisième partie de suite, laissant les Red Sox inscrire quatre points en sixième et deux autres en septième.

«Dernièrement, nos lanceurs n’ont pas fait le travail, mais ils sont bons. Nous croyons que ce sera une de nos forces. Ça ne s’est tout simplement pas concrétisé pour le moment», a avoué Gibbons.

Ses hommes ont placé le point égalisateur au deuxième but en huitième manche, mais Koji Uehara a mis fin à la menace en retirant Donaldson et Jose Bautista. En neuvième, Craig Kimbrel a retiré les trois frappeurs qu’il a affrontés pour sauvegarder la victoire.

Matt Barnes (1-0) a ajouté la victoire à sa fiche tandis que Drew Storen (0-1) a été débité du revers.

Blessé au mollet droit pendant l’affrontement de mercredi contre les Rays de Tampa Bay, Donaldson a été déplacé du troisième coussin et il a agi comme frappeur désigné. Il a tout de même édité une page d’histoire en devenant le premier joueur des Blue Jays à frapper un grand chelem lors de l’ouverture locale.

«À notre premier match de la saison à domicile, c’est bien de réussir pareil exploit», a mentionné celui qui a remporté le titre du joueur le plus utile à son équipe de la Ligue américaine en 2015.

Marcus Stroman a quitté le duel en sixième manche alors que les coussins étaient tous occupés. Il a accordé cinq points, un sommet en carrière, sur six coups sûrs en plus d’obtenir quatre retraits au bâton et trois buts sur balles.

«Lorsque j’ai vu le chiffre trois dans cette colonne, ça m’a montré que mon étoffe n’était pas là où elle se devait d’être aujourd’hui, a-t-il affirmé. Toutefois, c’est une longue saison.»

Les Blue Jays ont perdu un cinquième match d’ouverture de suite, la pire séquence de leur histoire.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!