TORONTO – La Québécoise Sandrine Mainville a décroché son billet pour la compétition du 100 mètres style libre des Jeux olympiques de Rio, samedi, grâce à une troisième place obtenue aux Essais olympiques canadiens de natation à Toronto.

Mainville, l’une des favorites sur la distance, a pris le troisième rang en signant un chrono de 54,14 secondes. La nageuse de Boucherville, qui est âgée de 24 ans, a concédé 0,23 seconde à la Manitobaine Chantal van Landeghem. La jeune sensation de 15 ans Penny Oleksiak, qui a survolé le 100 m papillon plus tôt cette semaine, a de nouveau dominé ses adversaires samedi en vertu d’un temps de 53,31 secondes. Van Landeghem et Oleksiak seront aussi de l’épreuve à Rio.

«C’était vraiment excitant, c’est sûr que c’était un peu difficile de gérer mon stress, a concédé Mainville. Je m’améliore d’année en année.»

Les trois nageuses avaient également pris les trois premières places lors des qualifications en matinée.

«La finale, c’était un petit peu comme un entraînement. Les quatre filles, nous étions en avant donc c’était une situation familière. C’est le ‘fun’ de s’entraîner avec les autres filles parce qu’on se pousse à chaque jour.»

Katerine Savard, qui s’est qualifiée pour le relais 4×200 m libre aux Jeux olympiques de Rio en jeudi, s’est contentée de la septième place en 54,94 secondes. Savard, de Pont-Rouge, n’a pu se qualifier pour les JO aux 100 et 200 m papillon — ses épreuves favorites — plus tôt cette semaine.

La soeur cadette de Sandrine Mainville, Ariane, a complété le top-10 en vertu d’un temps de 56,36 secondes.

Par ailleurs, le nageur paralympique Benoît Huot a terminé deuxième lors de la finale du 100 m dos derrière Nicolas-Guy Turbide, de Québec, les deux s’assurant une place pour l’épreuve à Rio.

Turbide, qui est âgé de 19 ans, a surpris Huot en franchissant la distance en 1:01,31. Huot, qui était déjà assuré de participer à ses cinquièmes Jeux paralympiques en carrière après avoir gagné le 400 m libre mardi, lui a concédé seulement 0,02 seconde. Gordie Michie a suivi loin derrière en troisième place, en 1:05,34.

«C’est un bon temps, j’aurais aimé passé en bas de 1:01, mais c’est mieux que l’année passée donc je suis satisfait, a dit Huot. C’est un peu une épreuve bonus parce que je ne sais pas encore si je vais y participer aux Jeux de Rio parce que ça a lieu juste avant mon 200 mètre quatre nages. Je vais prendre la décision finale en juin ou en juillet.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!