Buda Mendes/Getty Vincent Riendeau

GATINEAU, Qc – Vincent Riendeau a fait preuve de ténacité et enlevé les honneurs de la compétition à la tour masculine, samedi, lors du Grand Prix de plongeon de Gatineau.

Riendeau, qui est originaire de Dorval, a remporté la compétition en vertu d’un score cumulatif de 467,70 points. Le podium a été complété par le Chinois Junjie Lian (452,80) et le Suédois Jesper Tolvers (427,40).

«Ç’a vraiment bien été, j’ai été très stable, a dit Riendeau. Mes plongeons m’ont permis d’avoir un score qui était mon record personnel. Ce score augmente mon total pour la qualification des Olympiques. Ça me donne aussi de la confiance pour les épreuves à venir.»

Riendeau a donc défendu avec succès son titre à la Coupe Canada. Le plongeur de 19 ans devait cependant se méfier de son compatriote, Maxim Bouchard, qui a récemment obtenu le meilleur résultat du Canada à la tour depuis les Jeux de Londres en terminant septième à la Coupe du monde de Rio de Janeiro.

Bouchard, de St-Constant, a cependant connu sa part d’ennuis et terminé sixième avec une récolte de 368,20 points. Il lutte avec Riendeau pour l’obtention du dernier laissez-passer canadien disponible à la tour pour les Jeux olympiques de Rio, en août prochain.

«On n’a pas eu le résultat final qu’on avait espéré, a dit Bouchard. J’ai mal débuté en ratant mon premier plongeon, mais je suis revenu en force sauf à mon cinquième. Il y a quand même du positif malgré cette contre-performance.»

Un peu plus tôt dans la journée, Roseline Filion a donné le ton à son week-end de compétitions en triomphant à la tour synchro en compagnie de sa vieille complice, Meaghan Benfeito.

Les Québécoises, qui sont déjà assurées de participer à cette épreuve aux JO, ont grimpé sur la plus haute marche du podium en vertu d’un score de 321,18 points. Elles ont battu dans l’ordre les Chinoises Jinming Li et Miya Suo (312,60) et les Japonaises Nana Sasaki et Matsuri Arai (309,36).

Filion, qui se remet d’une fracture à la cheville droite subie en décembre, sera de retour à la tour dimanche. Elle tentera alors de distancer sa principale rivale pour l’obtention du dernier laissez-passer olympique dans cette épreuve, l’Ontarienne Celina Toth.

Au tremplin de 3 m synchro, François Imbeau-Dulac et Philippe Gagné ont triomphé en vertu d’un score cumulatif de 402,12 points. Les Chinois Zhiyi Sun et Jianfeng Peng ont obtenu la médaille d’argent avec une récolte de 399,48 points, tandis que les Canadiens Peter Thach Mai et Félix Leathead complétaient le podium à 373,62.

Cette compétition n’a cependant aucun impact sur la qualification des Québécois dans cette épreuve aux JO, puisqu’ils ont récemment été éliminés.

Le ‘Fab IV’ stoppe la séquence du Canada

Aussi étonnant que cela puisse paraître, Pamela Ware et Jennifer Abel, qui font partie du célèbre ‘Fab IV’, ont mis un terme à l’irrésistible séquence de trois médailles d’or en autant d’épreuves du Canada samedi.

«La semaine a vraiment été difficile pour moi, a déclaré Abel. J’étais épuisée mentalement, mais aujourd’hui en finale, on dirait que tout s’est résolu et j’avais d’excellents départs. Je n’étais pas habituée à avoir de la hauteur comme ça, donc c’est ce qui a fait la différence dans ma qualité d’entrée.»

Ware et Abel ont respectivement terminé deuxième et troisième au tremplin de 3 m avec 332,25 et 327,10 points. C’est la Chinoise Chunting Wu qui l’a emporté avec une impressionnante récolte de 357,95 points. Aucun laissez-passer n’était à l’enjeu dans cette épreuve puisque les Québécoises sont déjà assurées de représenter le Canada aux JO.

La journée s’est achevée avec la présentation de la tour synchro mixte, à laquelle le tandem Riendeau-Benfeito a décroché la deuxième place avec 316,68 points derrière le duo de Suo et Lian, qui ont conclu avec 343,98 points. Cette épreuve ne fait cependant pas partie du programme olympique.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!