Getty Images Brendan Shanahan, président des Maple Leafs, l'équipe qui a le plus de chances de remporté la loterie.

Pendant que les adultes s’amusent en séries, les équipes qui ont raté le rendez-vous se préparent pour le moment le plus excitant de leur printemps, la loterie du repêchage de la LNH. Voici un guide pour expliquer le fonctionnement de l’événement qui sera tenu demain à 19 h.

Du nouveau
La loterie est un peu différente cette année, car les trois premiers choix sont à l’enjeu. Dans le passé, seulement la première sélection faisait l’objet d’un tirage. Les 14 équipes qui ne se sont pas qualifiées en séries peuvent grimper au classement. Les Maple Leafs ont la meilleure chance d’avoir le premier choix (20 %), et les Bruins de Boston, la pire (1 %). Auston Matthews est le favori pour être choisi au premier rang. Les Finlandais Patrik Laine et Jesse Puljujärvi sont les deux autres espoirs les plus convoités.

Les chances du Canadien
Le Canadien de Montréal, qui a terminé la saison au 22e rang (il a même trouvé le moyen de rater sa saison de misère en finissant trop haut au classement général, bravo), n’a que 5 % de chance d’obtenir le premier choix au repêchage.

S’il n’obtient pas la première, la deuxième ou la troisième sélection, et si les équipes qui gagnent la loterie ont fini plus bas que lui au classement, il repêchera au neuvième échelon. Cependant, le CH peut reculer jusqu’au 12e rang au repêchage si des formations ayant terminé la campagne plus haut que lui au classement général sont pigées dans le top trois.

Les favoris
Comme ils ont terminé au dernier rang de la ligue, les Maple Leafs ont la meilleure chance d’obtenir le premier, le deuxième ou le troisième choix au total en vue du prochain repêchage. Dans le pire des cas, les Leafs repêcheront au quatrième rang le 24 juin à Buffalo. On se croise les doigts.

Mauvaise nouvelle (pas vraiment)
Il est possible de simuler les résultats de la loterie sur le site nhllotterysimulator.com. J’ai eu besoin de 61 tentatives pour que le Canadien obtienne le premier choix (veuillez noter que je n’ai jamais gagné un tirage de ma vie, donc ça ne veut rien dire). Pendant ce processus, le Tricolore a décroché le deuxième choix à quatre reprises, et le troisième, deux fois.

Tout sauf les Oilers
Les Oilers d’Edmonton ont 13,5 % de chance de remporter la loterie (le deuxième taux le plus avantageux après les Maple Leafs). Les Oilers ont sélectionné au premier rang quatre fois depuis 2010, dont l’année dernière, où ils ont eu la chance de repêcher Connor McDavid.

Bill Daly, l’adjoint au commissaire Gary Bettman, a reconnu dans une entrevue accordée à Sportsnet que les discussions sur le fonctionnement de la loterie allaient s’intensifier dans la ligue si les Oilers gagnaient encore.

 

 

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!