L’absence du Canadien en séries nous permet de souffler un peu et de réfléchir à de grandes questions existentielles, comme qui d’Obélix ou de Superman gagnerait un combat à mort (réponse : Superman). Et pourquoi pas de suggérer quelques changements qui rendraient la LNH (et toutes les autres ligues nord-américaines tant qu’à y être) plus divertissante. (Alerte aux idées loufoques et improbables.)

Repêchage en séries
D’abord, nous ne prétendons pas que ces idées viennent de nous. Elles flottent parfois dans des conversations amusantes entre amateurs de sports. Si nous nous rappelons qui l’a énoncée en premier, le crédit sera donné.

C’est justement le cas de la première suggestion, le «repêchage» en séries. Jeff Marek, de Sportsnet, a souvent suggéré à la blague qu’une équipe gagnante d’une série devrait pouvoir repêcher le joueur de son choix dans l’alignement de la formation qu’elle vient de vaincre.

Imaginez le scénario. En route vers la finale de l’Association Est en 2010, le Canadien a éliminé les Capitals de Washington et les Penguins de Pittsburgh.

Gageons que le résultat de la série contre les Flyers de Philadelphie aurait été différent avec un premier trio composé de Sidney Crosby, d’Alex Ovechkin et de Mike Cammalleri. Quoique les Flyers auraient pu ajouter Patrice Bergeron ou Zdeno Chara, des Bruins, et Ilya Kovalchuk ou Martin Brodeur ou Zach Parise, des Devils. Quand même pas pire.

Tournoi de qualification
Une idée que Bill Simmons, de HBO, anciennement de Grantland/ESPN, rêve de voir la NBA adopter. Et elle s’appliquerait tout aussi bien à la LNH.

Les 7 équipes les mieux classées dans chacune des Associations sont assurées d’une place en séries. Les 16 formations restantes disputent un tournoi où les 2 dernières places sont en jeu, Est et Ouest confondus. Grâce à ce format, une équipe incapable de se qualifier dans l’Est, mais qui aurait eu assez de points pour se qualifier dans l’Ouest, par exemple, aurait une chance de gagner son billet pour le tournoi printanier.

La relégation
Probablement notre idée préférée dans le lot, mais aussi la moins probable, considérant le fonctionnement des ligues professionnelles nord-américaines.

Plutôt que de récompenser les Maple Leafs, cette saison, et les Oilers au cours des 32 campagnes (on exagère à peine) précédentes, en leur donnant le premier choix au repêchage, on envoie les cancres dans la Ligue américaine, et les champions de la AHL sont promus dans la LNH. Bye-bye les Leafs, bienvenue les Monarchs de Manchester!

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!