OTTAWA – Le défenseur Chris Phillips se retire avec le seul club de la LNH qu’il a connu, les Sénateurs d’Ottawa.

Le premier choix de l’équipe en 1996 a annoncé sa retraite après 17 saisons, jeudi. Souffrant au dos, il n’a pas pris part à la dernière campagne.

«Jouer aussi longtemps au hockey professionnel, c’est dur pour le corps, a dit Phillips, qui a récolté 288 points, en 1179 matches. J’ai été fier d’aller au-delà de plusieurs blessures mais en raison des maux de dos qui ont mené à une opération au printemps dernier, des maux dont je n’ai pu récupérer pleinement, j’ai pris la décision, de concert avec ma famille et les médecins, de prendre ma retraite du hockey.»

Phillips se joint à l’équipe de direction des Sénateurs. Il sera impliqué dans les programmes communautaires, les relations avec les anciens joueurs et le développement des affaires.

«Le leadership de Chris, sa détermination, son travail acharné et sa durabilité lui ont permis de vivre un parcours impressionnant dans la Ligue nationale, a dit par communiqué le propriétaire de l’équipe, Eugene Melnyk. Son engagement envers le club et la ville le place dans l’élite de ceux qui ont enfilé un chandail des Sénateurs. Chris, sa femme Erin et leurs enfants Ben, Zoe et Niomi feront toujours partie de la grande famille des Sénateurs.»

L’Albertain de 38 ans a remporté l’or avec l’équipe nationale junior en 1996 et 1997. Il a également participé à trois championnats du monde, aidant le Canada à mériter l’argent en 2005 et 2009.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!