Christophe Ena Christophe Ena / The Associated Press

PARIS – Sous le regard attentif de son nouvel entraîneur John McEnroe, Milos Raonic a été surpris 6-2, 6-4, 6-4 par l’Espagnol Albert Ramos-Vinolas au quatrième tour des Internationaux de tennis de France, dimanche.

Ramos-Vinolas, 55e joueur mondial, a accédé aux quarts de finale d’un tournoi du Grand Chelem pour la première fois de sa carrière. Il n’avait jamais franchi le deuxième tour à ses 18 tournois majeurs précédents.

Sous un ciel couvert et une température plutôt fraîche, le service de Raonic s’est avéré moins mordant qu’à l’habitude. L’Ontarien originaire de Thornhill, qui a participé aux quarts de finale à Roland-Garros en 2014 et aux demi-finales des Internationaux d’Australie plus tôt cette année, s’est également plaint d’une douleur récurrente à la hanche gauche pendant son match précédent.

«En général, j’ai été beaucoup trop passif dans ce tournoi et j’ai laissé mes adversaires dicter le ton des matchs, a déclaré Raonic en conférence de presse d’après-match. Je me suis beaucoup trop fié sur ma capacité à me battre et à me sortir du pétrin, et ça n’a pas été suffisant aujourd’hui.»

Ramos-Vinolas a obtenu la victoire après avoir adopté une approche très agressive et avoir offert une clinique de tennis défensif. Il a brisé Raonic à cinq reprises et n’a concédé son service qu’une seule fois en sept opportunités.

«C’est indescriptible, a déclaré l’Espagnol. Ça faisait quatre ans de suite que je m’inclinais au premier tour.»

Le Canadien a rouspété à l’arbitre lors du dernier jeu afin qu’il renverse une décision qui procurait deux balles de match à Ramos-Vinolas. Elle a déterminé que le coup était valide, en pointant une marque de balle qui avait effleuré la ligne.

L’Espagnol n’a pu convertir l’une de ses deux balles de match. Mais il n’a pas commis d’erreur à sa troisième occasion, décochant un as qui a scellé l’issue de la rencontre en deux heures et 20 minutes.

Il a célébré son exploit en expédiant une balle en direction des gradins.

En double, le Canadien Daniel Nestor et son partenaire de jeu pakistanais Aisam-Ul-Haq Qureshi ont baissé pavillon 7-6 (3), 6-4 au troisième tour devant l’Uruguayen Pablo Cuevas et l’Espagnol Marcel Granollers.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!