MONTRÉAL – Kyle Fisher a raconté qu’il avait une photo de Didier Drogba comme arrière-plan sur sa page MySpace il y a quelques années. Samedi, la légende ivoirienne a elle-même pris l’initiative de mentionner le bon travail du défenseur recrue lors de son baptême en MLS, dans une victoire de 3-2 face au Galaxy de Los Angeles.

«Je tiens à souligner la belle performance de Fisher. Pour une première, contre le Galaxy, pour un jeune comme lui, je pense qu’il s’en souviendra», a dit Drogba après la partie.

Fisher s’est retrouvé dans la fosse aux lions puisque Laurent Ciman et Ambroise Oyongo ont été rappelés par leur équipe nationale, tandis que Donny Toia et Victor Cabrera sont blessés.

Choix de premier tour de l’Impact lors du Super repêchage de la MLS en janvier dernier, 14e au total, Fisher a été employé comme défenseur latéral droit, lui qui est pourtant un défenseur central naturel.

«Il a été une vraie bête, a dit le gardien Evan Bush. Devant plus de 20 000 personnes, contre le Galaxy et ses vedettes, il a été fantastique. On s’attendait à ce qu’il soit bon défensivement et ce fut le cas. Et il a aussi fait des jeux simples avec le ballon.

«Il était à une nouvelle position et c’est quelque chose que l’on peut oublier. Il s’est adapté de manière remarquable et il a fait ce qu’on attendait de lui. Il devient un autre gars sur qui l’on peut compter quand on fait appel à ses services.»

«Il n’a pas donné beaucoup d’espace, a ajouté l’entraîneur-chef Mauro Biello. Il n’a pas été battu à un contre un. Il a été alerte. Ce n’était pas facile, nous affrontions une bonne équipe. Et il n’était pas à sa position naturelle. Ça démontre les qualités du jeune homme.»

Dans le vestiaire après la rencontre, Fisher a répété à plusieurs reprises la phrase «ce fut très amusant». Il a toutefois admis que le début du match avait été difficile sur ses nerfs.

«Ça m’a vraiment frappé pendant la période d’échauffement, a-t-il raconté. Quand le match a commencé, j’ai pu faire une ou deux passes et ç’a m’a aidé un peu. J’ai raté une passe vers Evan, après que le ballon fut dégagé, j’ai pris une grande respiration et je me suis dit qu’il fallait repartir à zéro et passer au jeu suivant. Après ça, les choses se sont mieux passées.»

Fisher, qui est âgé de 21 ans et originaire d’Easley, en Caroline du Sud, a mentionné qu’il avait appris plus tôt cette semaine qu’il allait obtenir un premier départ avec l’Impact. Face au Galaxy, il a foulé la même pelouse que plusieurs étoiles qu’il a admirées en grandissant, y compris l’ancien milieu de terrain de Liverpool, Steven Gerrard.

«J’étais allé à Liverpool avec mon équipe quand j’avais 12 ou 13 ans et nous nous étions entraînés là-bas, a raconté Fisher. Nous avions trouvé un crampon et tout le monde riait en disant que c’était peut-être un crampon des souliers de ‘Stevie G’.»

Moins d’une décennie plus tard, il a dû se frotter à Gerrard.

«Ce fut très amusant, a-t-il poursuivi en ressortant son expression de la soirée. C’est un match dont je vais me souvenir longtemps.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!