TOKYO – Victorieux 3-1 face au Japon samedi, le Canada reste dans la course pour obtenir la dernière place disponible en volleyball masculin aux Jeux de Rio.

Le Sherbrookois Nicholas Hoag et ses coéquipiers ont prévalu 23-25, 25-19, 25-21, 25-19.

«Ça nous donne la chance de jouer pour la qualification (dimanche, s’ils battent la Chine), a dit son père et entraîneur de l’équipe canadienne, Glenn Hoag. Je suis très fier de mes joueurs. Certains réservistes ont bien fait, comme Graham Vigrass et Steve Marshall. Toute l’équipe a bien joué et Gavin Schmitt et John Gordon Perrin sont restés très concentrés.»

Selon lui, les Japonais ont bataillé fortement comme son équipe l’anticipait.

«Maintenant, nous devons récupérer le plus rapidement possible», a dit Glenn Hoag.

Les meilleurs marqueurs de l’équipe canadienne ont été Perrin et Schmitt, avec 22 et 18 points. Chez les Japonais, Kunihiro Shimizu s’est démarqué avec un total de 14 points.

Nicholas Hoag a pour sa part été l’auteur de cinq points tandis qu’en défense, Justin Duff a signé trois des neuf blocs de l’équipe.

Le Canada a un dossier de 3-3, tout comme l’Australie. Le pays est au cinquième rang du classement général avec 10 points à égalité avec l’Australie, quatrième.

La France (15 points) mène devant l’Iran (13 points) et la Pologne (12 points). Tous trois ont cumulé cinq victoires et une défaite.

Dimanche, l’unifolié fera face aux Chinois, sixièmes du classement avec huit points (deux victoires et quatre défaites).

«Ils connaissent un bon tournoi, a dit Glenn Hoag. Nous les avons étudiés et nous sommes prêts. Je pense que notre attitude est très bonne et nous donnerons tout ce que nous avons, c’est certain.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!