Getty Images Artur Beterbiev

MONTRÉAL – Par la force des choses, Artur Beterbiev n’avait pas le choix de veiller tard samedi. Mais il a pris les moyens pour que la soirée ne dure tout de même pas trop longtemps.

Pour la dixième fois en autant de sorties chez les professionnels, Beterbiev a remporté un combat avant la limite, défaisant l’Argentin Ezequiel Maderna par mise hors de combat à la 56e seconde du quatrième assaut d’un combat prévu pour 12 rounds, samedi soir au Centre Bell.

Ce faisant, le mi-lourd originaire de la Russie a conservé ses ceintures de champion de la WBO Internationale et de la NABA.

Le mi-lourd de la Russie est devenu le premier boxeur à vaincre Maderna (23-3-0, 15 K.O.) avant la limite. En fait, l’Argentin de 29 ans n’avait été victime que d’une seule chute au tapis depuis le début de sa carrière.

Mais cette fois-ci, Maderna n’a rien pu faire contre la puissance et la précision des coups de Beterbiev.

Après un premier round sans histoire, le joyau du Groupe Yvon Michel a commencé à pourchasser son rival au deuxième assaut, le cernant régulièrement le long des câbles, où il a pu servir plusieurs bonnes combinaisons à l’Argentin, qui était incapable de générer quoi que ce soit en guise de riposte.

Les premiers coups de massue de Beterbiev sont survenus avec une trentaine de secondes à faire au troisième round quand trois droites consécutives ont envoyé Maderna au tapis pour une première fois. L’Argentin a tenté de gagner un peu de temps en crachant son protecteur buccal, un stratagème qu’il a répété lorsqu’il est retourné au tapis avant la fin du round.

L’arbitre Marlon B. Wright lui a d’ailleurs retiré un point pour ce geste.

Beterbiev a achevé Maderna en l’expédiant deux autres fois au tapis lors du quatrième round. À la deuxième visite au tapis, Maderna est resté assis sur le plancher et il a invité ses hommes de coin à lancer la serviette.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!