PARIS – Victorieux en finale de Roland-Garros, Novak Djokovic a maintenant remporté au moins une fois chacun des tournois majeurs du tennis.

Numéro 1 mondial, le Serbe s’est imposé 3-6, 6-1, 6-2 et 6-4 devant l’Écossais Andy Murray, deuxième à l’ATP.

Au terme d’un affrontement de trois heures et quatre minutes, il a prévalu à sa troisième balle de match, sur un revers de Murray dans le filet.

Le trophée parisien, la Coupe des mousquetaires, était le seul honneur de prestige qui manquait à la collection de Djokovic, 29 ans.

«C’est vraiment un moment très spécial, a dit Djokovic. C’est possiblement le plus grand moment de ma carrière.»

Il a été six fois champion en Australie, trois fois à Wimbledon et deux fois à New York.

Dans l’histoire du tennis masculin, seuls Roger Federer (17), Rafael Nadal (14) et Pete Sampras (14) ont été couronnés plus souvent en Grand chelem.

Avec sa victoire de dimanche, Djokovic est resté invaincu dans un quatrième tournoi majeur de suite.

«De mon côté c’est la déception qui prime, mais la journée appartient à Novak, a dit Murray. Ce qu’il a accompli depuis un an, c’est phénoménal.»

Le Serbe est le champion en titre de chaque tournoi majeur. Cet exploit ne s’était pas concrétisé depuis 1969, où chacun d’entre eux a été l’affaire de Rod Laver.

Djokovic va maintenant tourner son attention vers Wimbledon et les Internationaux américains, les deux dernières étapes du Grand chelem en 2016.

Dimanche, Djokovic a inscrit sept bris et 41 coups gagnants. Il a fait 37 fautes directes mais Murray en a commis 39, dont 33 dans les deux derniers sets.

Le tennisman du Royaume-Uni a fait durer le suspense à 5-2 Djokovic au dernier set, inscrivant notamment son troisième et dernier bris du match.

L’Écossais tentait de devenir le premier Britannique à régner à Paris depuis Fred Perry, en 1935.

Son palmarès demeure à deux titres majeurs: celui des États-Unis en 2012, puis le tournoi londonien l’année suivante.

Murray a maintenant perdu cinq grandes finales contre Djokovic (les quatre autres en Australie). Il a aussi baissé pavillon lors de trois matches ultimes devant Roger Federer: à New York en 2008, à Melbourne en 2010 et à Wimbledon en 2012.

Djokovic en était à sa quatrième présence en finale à Paris, s’y étant incliné en 2012, 2014 et 2015. Sa fiche en carrière contre Murray est maintenant de 24-10.

Sept autres joueurs ont triomphé à chaque grand tournoi: Perry, Don Budge, Laver, Roy Emerson, Andre Agassi, Federer et Rafael Nadal.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!