TORONTO – Pour Jason Maas, c’est un match parfait.

L’ex-quart-arrière de 40 ans est sur le point d’amorcer sa première saison comme entraîneur-chef, alors que ses Eskimos d’Edmonton accueilleront le Rouge et Noir d’Ottawa le 25 juin, une reprise de la finale de l’an dernier.

Non seulement les Eskimos sont-ils les champions en titre, eux qui sont venus de l’arrière pour signer un gain de 26-20, mais Maas veut se racheter, lui qui était le coordonnateur à l’attaque du Rouge et Noir.

«Quand vous regardez le tableau, qu’il reste cinq minutes à faire et que vous menez, mais que vous perdez quand même la rencontre, c’est très décevant, a-t-il raconté. Puis, de s’amener avec les champions, je pense que c’est une association rêvée. C’est une équipe confiante, qui sait comment gagner et qui a maintenant un entraîneur qui veut gagner plus que jamais.»

Maas a remplacé Chris Jones en décembre, quand ce dernier a quitté pour devenir le directeur général et l’entraîneur-chef des Roughriders de la Saskatchewan.

C’est en quelque sorte un retour à la maison pour Maas. Le natif du Wisconsin a passé 10 de ses 12 saisons dans la Ligue canadienne avec les Eskimos, remportant deux coupes Grey. Il prend la tête d’une formation qui a remporté ses 10 derniers matchs la saison passée et qui tentera d’être la première à défendre son titre avec succès depuis les Alouettes de Montréal, vainqueurs en 2009 et 2010.

La saison 2016 prendra son envol le 23 juin, alors que les Argonauts de Toronto accueilleront les Tiger-Cats de Hamilton au BMO Field. Les Argos déménagent dans le stade rénové après 27 saison passées au Rogers Centre. Le BMO Field sera également l’hôte de la Coupe Grey, le 27 novembre.

Maas n’est pas le seul nouvel entraîneur-chef dans la LCF cette saison.

Jones devra reconstruire les Riders, qui ont eu la pire fiche de la ligue l’an dernier, avec 3-15. En Colombie-Britannique, Wally Buono retournera sur les lignes de côté pour la première fois depuis qu’il a mené les Lions au championnat en 2011. Dave Dickenson a quant à lui pris la tête des Stampeders de Calgary quand John Hufnagel a quitté son poste après huit saisons pour se concentrer sur ses tâches de d.g. Il a depuis ajouté le titre de président à son c.v.

Tous ces changements font en sorte que Scott Milanovich, qui amorcera sa cinquième saison à la barre des Argos, est l’entraîneur-chef comptant le plus d’ancienneté.

Âgé de 66 ans, Buono détient la marque de la LCF pour le plus de victoires comme entraîneur-chef avec 254. Il a remporté cinq coupes Grey et a été nommé entraîneur de l’année quatre fois. Celui qui est également vice-président des opérations football remplace Jeff Tedford, qui a démissionné après une saison de 7-11.

Parmi les autres histoires à surveiller dans la LCF cette saison, notons:

— Est-ce que le temps rattrapera finalement le vétéran Henri Burris? Le quart de 41 ans a été le joueur par excellence du circuit l’an dernier après avoir mené Ottawa à la finale. Burris a été le seul quart du circuit à amorcer les 18 matchs des siens l’an dernier. Le Rouge et Noir a toutefois embauché Trevor Harris sur le marché des joueurs autonomes.

— Plusieurs autres formations amorceront la saison avec des points d’interrogation au poste de quart. Le vétéran Darian Durant sera de nouveau le partant des Riders après deux saisons marquées par les blessures. La santé de Ricky Ray à Toronto sera très importante avec le départ de Harris pour Ottawa. Les Blue Bombers de Winnipeg comptent sur une bonne campagne de Drew Willy, souvent blessé. Et les Ti-Cats seront privés de Zach Collaros, qui se remet toujours de son opération au genou.

— Les joueurs de la LCF seront soumis à des tests antidopage cette saison. Il n’y en a pas eu en 2015 après que la ligue eut rompu ses liens avec le Centre canadien pour l’éthique dans le sport, à qui on a de nouveau confié ce mandat. Les joueurs qui échoueront un test seront passibles d’une sanction de deux matchs pour une première faute. Elle augmentera à neuf matchs en cas de récidive et à un an pour une troisième. Un quatrième test positif entraînera une suspension à vie.

— Les Argos sont la plus récente équipe à déménager dans un nouveau domicile ou un domicile rénové, après la Colombie-Britannique (2011), Winnipeg (2013), Ottawa et Hamilton (2014). L’an prochain, les Riders déménageront au nouveau Mosaic Stadium.

— La LCF a adopté 10 changements aux règles cet hiver, dont l’ajout d’un officiel à la vidéo afin de contrer les erreurs non couvertes par les contestations. Les entraîneurs pourront désormais contester toute une série de situations qui ne faisaient pas l’objet d’une contestation auparavant, dont les contacts illégaux, l’immunité, la rudesse contre les quarts et l’obstruction offensive sur une passe.

— Plus de 140 joueurs ont profité de l’autonomie en février. Parmi ceux qui ont changé de formation se trouvent le demi offensif Andrew Harris, le botteur Justin Medlock, le centre Jeff Keeping et le joueur de ligne défensive Euclid Cummings (tous avec les Bombers); les receveurs Weston Dressler (Winnipeg), Chad Owens (Hamilton) et Chris Getzlaf (Edmonton); le demi défensif Keon Raymond, les joueurs de ligne défensive Brian Bulcke, Bryan Hall et Justin Hickman, ainsi que le plaqueur Josh Bourke (tous avec les Argos).

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!