TORONTO – L’équipe canadienne de triathlon sera composée de cinq athlètes qui en seront à leurs premiers Jeux olympiques à Rio de Janeiro, dont les Québécoises Sarah-Anne Brault et Amélie Kretz.

Cette nouvelle génération de triathloniens a été présentée par le Comité olympique canadien (COC) et Triathlon Canada, mercredi, à Toronto. L’équipe est composée de trois femmes et deux hommes.

Brault, qui est âgée de 26 ans, est une double médaillée d’or sur le circuit de la Coupe du monde en plus d’avoir terminé cinq fois parmi le top-15 aux événements de la Série mondiale de triathlon.

Âgée de 23 ans, Kretz est une triple médaillée de Coupe du monde et médaillée des Championnats du monde des moins de 23 ans.

L’équipe sera complétée par Kirsten Sweetland. L’athlète de 27 ans a fait partie de l’équipe nationale au cours des 10 dernières années et réalisera enfin son rêve olympique après trois essais infructueux.

Chez les hommes, Tyler Mislawchuk et Andrew Yorke, qui ont tous deux représenté le Canada aux Jeux panaméricains de 2015, chercheront à unir leurs efforts à l’épreuve olympique de triathlon.

À 21 ans, Mislawchuk a été le plus constant des triathloniens canadiens en 2016, réalisant ses deux meilleures performances, soit des 10e et 11e places en Série mondiale.

Pour sa part, Yorke, 27 ans, a dominé les Canadiens en terminant au quatrième rang aux Jeux du Commonwealth de 2014 et au septième rang des Panam.

Le Canada a hérité de trois places à l’épreuve féminine et deux à l’épreuve masculine en fonction du classement du Canada à l’international. Le processus de sélection s’est échelonné sur 24 mois.

Les épreuves de triathlons se dérouleront les 18 et 20 août, au fort Copacabana.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!