MONTRÉAL – David Choinière a foulé la pelouse dans l’uniforme de l’Impact pour une première fois il y a deux semaines, face au Toronto FC dans le cadre du Championnat canadien. Cependant, la direction de l’Impact savait déjà depuis un certain temps qu’il était prêt à faire le saut avec le grand club.

C’est pour cette raison que l’Impact a accordé un contrat à Choinière mardi, en plus de libérer Maxim Tissot pour lui faire une place dans son effectif.

«Il est quelqu’un que l’on surveillait dans l’Académie depuis quelques années, a noté l’entraîneur de l’Impact, Mauro Biello, après l’entraînement de sa troupe, mercredi. Il a dominé chez les moins de 16 ans, il a dominé chez les moins de 18 ans, et quand il s’entraînait avec la première équipe, il jouait de la même manière.»

Âgé de 19 ans et originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu, Choinière s’est joint à l’Académie de l’Impact en 2011. Il devient le premier véritable produit de l’Académie à obtenir un contrat avec le grand club.

«Je suis très content et c’est une fierté, a dit Choinière. Je travaillais depuis longtemps pour ça et je suis très heureux d’avoir signé mon premier contrat.»

Choinière était à Dallas avec l’équipe des moins de 18 ans de l’Académie de l’Impact ce week-end quand il a été contacté par Biello, le directeur technique Adam Braz et le directeur de l’Académie Philippe Eullaffroy sur Facetime. C’est à ce moment-là qu’il a reçu la bonne nouvelle.

«Ils m’ont dit qu’ils croyaient en moi et que le moment était venu pour que je m’entraîne avec les professionnels à chaque jour», a raconté Choinière.

À cinq pieds sept pouces et 152 livres, Choinière est loin d’être le plus grand ou le plus costaud sur le terrain. Mais à entendre parler Biello et Braz, les qualités du milieu de terrain sont indéniables.

«Il est un joueur offensif qui peut créer des choses en dribblant avec le ballon, il voit les choses rapidement, il a un bon pied, une bonne technique, a énuméré Braz. Il a aussi une mentalité forte. Et pour un joueur offensif, il est aussi très bon dans sa transition défensive.

«C’est un joueur qui a beaucoup de potentiel et ce n’est que le début. Il doit travailler fort pour continuer à progresser et prouver à l’entraînement qu’il mérite d’obtenir des minutes de jeu.»

Parlant de minutes de jeu, Choinière devrait poursuivre son développement en continuant de jouer avec le FC Montréal, tout en s’entraînant avec l’Impact. Choinière a déjà disputé 12 matchs avec le FC Montréal cette saison, accumulant un but et une aide.

Le bonheur des uns…

Si Choinière était aux anges mercredi matin, le réveil a dû être plus difficile pour Tissot, qui a vu son aventure avec l’Impact prendre fin après quatre saisons et 44 matchs avec l’équipe en MLS.

En raison des nombreuses blessures en défensive chez l’Impact, Tissot a participé à sept rencontres cette saison, mais il n’a vraisemblablement pas fait le nécessaire pour convaincre la direction qu’il avait un avenir avec l’équipe.

«C’est toujours difficile de libérer un joueur, surtout quand il s’agit d’un joueur local, a mentionné Braz. Ce ne fut pas une conversation facile, mais dans ce métier, il faut parfois prendre des décisions difficiles.

«Son contrat arrivait à échéance à la fin de la saison et on savait qu’on n’allait pas lui faire d’offre. On voulait être juste avec lui et lui donner la chance de choisir où poursuivre sa carrière à la place de le prêter à un club pour la fin de son contrat tout en sachant qu’il n’avait plus d’avenir avec nous.»

Les équipes de la MLS ont jusqu’à jeudi en fin de journée pour réclamer Tissot au ballottage. Si aucun club se manifeste, le Gatinois de 24 ans deviendra libre comme l’air.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!