Chris Young Mike Napoli. Chris Young / La Presse Canadienne

TORONTO – Le gérant des Blue Jays de Toronto, John Gibbons, ne s’est pas caché derrière les excuses, jeudi.

Carlos Carrasco a été tout simplement sensationnel.

Carrasco a retiré 14 frappeurs sur des prises en plus de sept manches de travail et les Indians de Cleveland ont signé un 13e gain de suite en battant les Blue Jays 4-1.

«C’était sa soirée, a mentionné Gibbons. Peu importe la formation qu’on envoyait, il était en plein contrôle. Il est simplement très bon et nous l’avions également vu auparavant.»

Carrasco (4-2) a suivi une performance sans faille contre les Tigers de Detroit, à son dernier départ, en ne permettant qu’un point, trois coups sûrs et deux buts sur balles en sept manches et un tiers.

«Il a lancé avec tout son coeur, a affirmé le gérant des Indians, Terry Francona. C’est une bonne équipe, mais il a très bien lancé. Il a été capable de bien placer son changement de vitesse et ç’a rendu sa balle rapide encore meilleure.»

Cody Allen a inscrit son 17e sauvetage de la saison grâce à une neuvième manche parfaite.

Rajai Davis et Jason Kipnis ont frappé un circuit en solo pour les Indians (48-30), qui n’ont pas perdu depuis le 16 juin. Ils ont conclu le mois avec une fiche de 22-6. Il s’agissait du meilleur mois de l’histoire de l’équipe.

«Nous nous attendons à gagner chaque fois que nous sautons sur le terrain, a indiqué Davis. Nous devons garder cette mentalité et ne pas nous soucier du reste.»

Josh Donaldson a claqué une longue balle en solo pour les Blue Jays (43-38), qui ont amorcé une séquence de 11 parties à domicile.

R.A. Dickey (5-9) a connu des ennuis en début de match, mais il a su rebondir, lançant pendant sept manches. Il a donné huit coups sûrs et un but sur balles en plus de retirer quatre frappeurs au bâton. Le spécialiste de la balle papillon donnait tout le crédit à Carrasco après la rencontre.

«Il effectue de bons tirs. Tu sais que tu en auras plein les bras. Je me sentais en très bonne forme et j’aurais encore pu lancer un match complet», a insisté Dickey.

Davis a cogné un circuit pour commencer la deuxième manche, envoyant le premier lancer qu’il a vu dans les gradins du champ gauche pour procurer une avance de 1-0 aux Indians.

Kipnis a doublé l’avance des siens en troisième manche en frappant un 11e circuit cette saison.

Donaldson a répliqué en quatrième manche, réduisant l’écart à 2-1. Il s’agissait d’une 19e longue balle cette saison. Le joueur le plus utile de l’Américaine en 2015 s’est rendu sur les sentiers dans 32 des 33 dernières parties.

Carrasco a cependant fermé la porte après ce long circuit. Il a retiré neuf frappeurs des Blue Jays de suite.

Jose Ramirez a redonné une priorité de deux points aux Indians en sixième manche, permettant à Mike Napoli de croiser le marbre grâce à un double au champ gauche.

Les Blue Jays ont tenté une remontée en huitième manche, lorsque Darwin Barney a claqué un double qui a mis fin à la soirée de Carrasco. Cependant, le releveur Bryan Shaw a retiré sur des prises Russell Martin et Devon Travis pour mettre un terme à la menace.

Tyler Naquin a finalement frappé un triple en neuvième pour pousser Davis au marbre et donner un coussin de trois points aux Indians.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!