TORONTO — La saison des Alouettes de Montréal n’est peut-être jeune que de quatre parties, mais les choses s’enlisent déjà pour la troupe de Jim Popp, qui s’est inclinée 30-17 aux mains des Argonauts de Toronto, lundi, au BMO Field.

Après avoir remporté le premier match de leur saison, contre les Blue Bombers de Winnipeg, les Alouettes ont encaissé un troisième revers consécutif et ils ont raté une belle occasion de quitter le dernier rang de la section Est. Cette troisième défaite en quatre rencontres fait en sorte que les Montréalais possèdent deux victoires de moins que les trois autres équipes de la section.

Kevin Glenn a mené l’attaque des Alouettes, mais malgré un haut pourcentage d’efficacité, lui qui a vu 24 de ses 28 passes être captées, il n’a lancé qu’une passe de touché. Ce dernier a amassé 285 verges en plus d’être victime d’une interception dans la zone des buts des Argonauts et d’un échappé.

«Il faut simplement faire sortir cette performance de notre système, la faire sortir de notre tête. Nous ne pouvons pas laisser cette défaite nous affecter mentalement pour le prochain match (vendredi contre les Roughriders de la Saskatchewan).»

Brandon Rutley a marqué le premier touché du match des Alouettes au premier quart, sur une course d’une verge, mais il n’a ajouté que 44 autres verges au sol à sa fiche pendant le reste de l’affrontement. Le receveur Duron Carter a pour sa part été la cible de choix de Glenn. Il a obtenu des gains de 124 verges, dont 61 sur une passe de touché au troisième quart.

«Nous nous sommes tirés dans le pied, a indiqué Carter. Tu ne peux pas rater autant d’occasions quand tu en as l’opportunité. Ça ne peut pas arriver. Nous avons manqué d’opportunisme ce soir (lundi). Nous croyons que nous aurions dû gagner cette partie, mais il y a eu trop d’erreurs.»

Le quart-arrière partant des Argonauts, Ricky Ray, a connu un fort match, complétant 29 de ses 34 passes pour des gains de 235 verges et trois touchés. Son second, Cody Fajardo, a quant à lui réussi sa seule passe, mais elle s’est avérée payante puisqu’il a rejoint Anthony Coombs dans la zone des buts pour un majeur.

Coombs a d’ailleurs inscrit un premier touché en carrière dans la Ligue canadienne de football, tout comme ses coéquipiers Kenny Shaw et Devon Wylie, deux cibles repérées par Ray. L’ancien porteur de ballon des Alouettes, Brandon Whitaker, a effectué 15 courses et il a franchi 67 verges.

Les botteurs des deux formations ont connu une dure soirée de travail. Du côté des hommes de Jim Popp, Boris Bede a raté ses trois tentatives de placement, procurant chaque fois un simple à son équipe, tandis que chez les locaux, Lirim Hajrullahu a raté deux placements.

«Il y aura de nouveaux botteurs à l’entraînement, a mentionné Popp. Même si Boris continue de faire les bottés ou non, il y aura de la compétition.»

Avec environ 10 minutes à jouer au quatrième quart, Ray s’est blessé lorsque Vaughn Martin lui est tombé sur le genou gauche et il a dû être escorté vers les lignes de côté. Il n’est pas revenu dans le match. Ray croit que le contact était tardif.

«Je l’ai senti en retard, a-t-il affirmé. J’étais debout depuis au moins deux secondes à regarder le jeu et j’ai été frappé. J’espère que ce ne sera pas aussi grave que ce que je ressentais sur le terrain.»

Il s’agissait d’une première victoire à domicile cette saison pour les Argonauts.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!