Londres consolide sa position de capitale mondiale du cocktail. La ville obtient le plus grand nombre de places au classement des meilleurs bars du monde. L’American Bar du Savoy Hotel londonien prend même la tête de ce top 50.

À l’occasion d’un gala qui s’est tenu à la cathédrale de Southwark Central (Londres) le jeudi 5 octobre, la crème des mixologistes du monde s’était réunie pour découvrir le palmarès.

Cette année, l’American Bar de l’hôtel Savoy (Londres) a détrôné l’ancien numéro 1, le Dead Rabbit (New York). 

Le top 10 2017 des meilleurs bars : 
American Bar, Londres
Dandelyan, Londres
The NoMad Hotel, New York
Connaught Bar, Londres
Dead Rabbit, New York
The Clumsies, Athènes, Grèce
Manhattan Bar, Singapour
Attaboy, New York
Bar Termini, Londres
Speak Low, Shanghaï

Vieux de plus d’un siècle, le bar du Savoy compte parmi les premiers à avoir fait découvrir aux londoniens le cocktail américain moderne, qui a connu un essor au XIXe siècle avec la démocratisation des voyages transatlantiques. 

Erik Lorincz, 11e barman de l’établissement, est un habitué des récompenses. Il a obtenu le titre du Meilleur barman international en 2011, une distinction décernée par le festival Tales of the Cocktail.  

La carte actuelle des cocktails porte le nom de «Coast to Coast». Ce périple liquide à la découverte de la Grande-Bretagne évoque la campagne verdoyante, le folklore, l’histoire et les personnages historiques du pays. 

Les boissons s’inspirent du Kent, très fleuri, de la forêt de Sherwood, de l’époque Art déco londonienne, de la vallée de Castle Rock ou encore du château d’Edimbourg. 

Toute cette liquide poésie a bien évidemment un prix.

Le trône du roi Arthur, par exemple, est un cocktail à 30£ réalisé à partir du whisky Royal Brackla 16 ans d’âge, de Cocchi Rosa, de vin, d’eau de miel, de vinaigre de framboise et de bitters. 

Régionalement, l’Europe place 19 adresses au top 50. Les États-Unis occupent 13 places au classement et l’Asie, 12. 

Le bar le mieux noté d’Amérique du Nord est celui du NoMad Hotel new-yorkais (3e). Situé à Singapour, le Manhattan Bar est le mieux classé d’Asie. 

À Melbourne, le Black Pearl serait le meilleur bar de l’Australasie. La Licoreria Limantour de Mexico reçoit le titre de meilleur bar latino-américain et l’Imperial Craft de Tel Aviv, celui de la meilleure adresse du Proche-Orient et de l’Afrique. 

Le classement se compose cette année d’adresses situées dans 24 villes de 19 pays. Il résulte du vote de 505 spécialistes issus de 55 pays. 

Aussi dans Bouffe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!