Google s’invite dans le monde de l’art et transpose son système Street View dans certains des établissements les plus raffinés de la planète.

Le géant de l’internet a dévoilé mardi son petit dernier, Google Art Project, en collaboration avec 17 musées d’arts de partout dans le monde, incluant le Met de New York, la National Gallery de Londres et l’Hermitage de Saint-Petersbourg, qui permettra aux amateurs d’art de visiter virtuellement certaines galeries de ces institutions.

Art Project se sert donc de la technologie Street View déjà bien implantée et présente des vues à 360 degrés dans quelques salles des 17 musées. Des Å“uvres d’art dans chaque musée ont aussi été sélectionnée et sont analysés en profondeur grâce à des images en plan très rapproché. On peut ainsi voir les détails des coups de pinceau de la nuit étoilée de Van Gogh, par exemple.

Nelson Mattos, de Google, croit que les nouvelles technologies permettent déjà depuis quelques années de démocratiser et de transformer le monde de l’art et c’est dans cette veine que Google a lancé ce projet.

Sir Nicholas Serota, directeur du Tate, le célèbre musée londonien qui fait partie des 17 institutions impliquées, est du même avis. «Le Tate veut rejoindre un nouveau public. L’Art Project permettra aux gens d’apprécier l’art d’une nouvelle façon.»

L’option qui permet de voir les Å“uvres d’art en gros plan apporte vraiment un élément nouveau au processus. Il sera maintenant possible de voir des détails (l’épaisseur de la peinture ou même des craquelures) qui sont presque impossible de voir sur place, au musée!

Aussi dans :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!