LONDRES — Une personne a été arrêtée après qu’un véhicule eut fauché des piétons à Londres.

Selon les autorités policières, une dizaine de personnes ont été blessées, et une autre est morte sur les lieux du drame.

L’unité antiterrorisme britannique a ouvert une enquête.

Huit personnes ont été transportées dans trois hôpitaux différents selon la police métropolitaine de Londres.

Un homme de 48 ans, le conducteur du véhicule, a été détenu par des citoyens sur les lieux du drame, avant que la police arrive et l’arrête.

Il a été transporté dans un hôpital afin d’être examiné et il sera ensuite placé en détention et soumis à une évaluation psychiatrique selon ce qu’a déclaré la police lundi matin.

Le Conseil des musulmans de Grande-Bretagne affirme qu’une fourgonnette a fauché des personnes qui sortaient de la Mosquée du parc Finsbury.

Harun Khan, le secrétaire général du groupe a dit que le véhicule avait «intentionnellement» foncé sur les fidèles, il a décrit l’incident comme un «crime haineux» contre les musulmans et demande que les mesures de sécurité soient renforcées près des mosquées.

Un témoin a déclaré au réseau Sky News et à d’autres médias que la fourgonnette semblait avoir frappé intentionnellement les piétons.

Le maire de Londres, Sadiq Khan, le premier musulman à occuper ce poste, a déclaré que davantage de policiers seront déployés dans les rues de la ville.

En pleine période de ramadan, de nombreux musulmans se sont rendus à la Mosquée dimanche soir pour souligner la rupture du jeûne à la tombée de la nuit.

Dans ce quartier, il y a deux mosquées, et il semble que plusieurs centaines de musulmans étaient dans le secteur au moment du drame.

La mosquée du parc Finsbury avait été associée à une idéologie extrémiste pendant plusieurs années après les attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis, mais fut fermée pendant un certain temps pour ensuite rouvrir.

La mosquée n’a pas été associée à des idéologies radicales depuis plus d’une décennie.

La police métropolitaine de Londres a publié une série de micromessages sur Twitter, indiquant que la tragédie était survenue sur le chemin Seven Sisters, près du parc Finsbury, dans le nord de la capitale britannique, vers 0 h 20, lundi (heure locale).

Après le drame, les agents ont érigé un périmètre de sécurité autour de Finsbury Park Station, près du parc.

En début de journée lundi, la police a déclaré qu’aucun autre suspect n’avait été identifié ou signalé sur les lieux de la tragédie.

La première ministre britannique Theresa May va présider une réunion d’urgence lundi.

Selon elle, les forces de l’ordre traitent cet incident comme une «potentielle attaque terroriste».

La première ministre a dit: «Toutes mes pensées vont vers ceux qui ont été blessés, leurs proches et les services d’urgence sur les lieux.»

Le niveau d’alerte terroriste au Royaume-Uni a été relevé de «substantiel» à «grave».

Aussi dans Uncategorized :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!