Barack Obama

Élections présidentielles en Russie, en France et aux États-Unis. 2012
sera chargée sur le plan politique. Métro propose un survol des
événements importants de la prochaine année.

  • Nouvel An chinois
    Le 23 janvier, les Chinois amorceront dans leur nouvelle année. 2012 sera placée sous le signe du dragon. Quinze jours de célébrations sont prévus.
  • Les 60 ans du règne d’Elizabeth II
    Quand la princesse Elizabeth est devenue reine du Royaume-Uni, le 6 février 1952, à la suite du décès de son père, son pays était un empire qui contrôlait une bonne partie du monde. Soixante ans plus tard, l’empire est mort. Le Royaume-Uni n’est qu’un membre parmi d’autres de l’Union européenne. La reine, toutefois, demeure fort populaire chez elle. Son pays célébrera en grand le 60e anniversaire de son accession au trône.
  • Poutine en voie d’être réélu
    Le 4 mars, Vladimir Poutine devrait sans peine redevenir président de la Russie. Poutine devrait survoler le processus. Son protégé et actuel président, Dimitri Medvedev, devrait rester à ses côtés en assumant le rôle de premier ministre.
  • 100 ans après le naufrage
    Le 10 avril 1912, le Titanic quittait le port de Southampton en direction de New York pour son voyage inaugural. La suite fait désormais partie de l’histoire. Le paquebot géant, jugé insubmersible, frappe un iceberg et coule. Près de 1 500 des 2 200 passagers périssent. Le 14 avril 2012 marquera donc le 100e anniversaire de la tragédie. Des bateaux de croisière amèneront des passagers sur les lieux du naufrage et de nombreuses activités sont prévues au Royaume-Uni et dans les provinces maritimes canadiennes.
  • La fin de Sarko?
    Est-ce que la crise financière européenne coulera Nicolas Sarkozy? Le président français connaîtra son sort le 22 avril. Avec DSK K.-O., le principal adversaire de Sarko est le discret François Hollande, un homme si drabe que c’en est devenu sa marque de commerce. Mais devant l’impopularité de Sarkozy, le candidat socialiste à des bonnes chances de l’emporter.
  • La fête européenne du soccer
    Le 8 juin, les 16 meilleures nations du ballon rond en Europe croiseront le fer durant l’Euro 2012, qui sera présenté en Pologne et en Ukraine. Avec un peu de chance, les deux pays hôtes seront prêts à temps! Devant la lenteur des préparatifs, on a même menacé de déménager le championnat en Allemagne.
  • Les Jeux d’été
    De son côté, Londres est tout à fait prête à accueillir le monde pour les Jeux olympiques d’été. À partir du 27 juillet, la capitale britannique sera l’hôte de l’événement pour une troisième fois (une première). Les organisateurs sont déjà bien en avance sur leur échéancier.
  • Qui affrontera Obama?
    Qui représentera le Parti républicain à la présidentielle américaine? Ça ne sera pas Herman Cain, le candidat-surprise de la dernière année qui a abandonné la course. À leur convention, qui débute le 1er septembre, les républicains choisiront plutôt Mitt Romney ou Newt Gingrich. Deux jours plus tard, les démocrates confirmeront que Barack Obama est leur candidat.

  • Élection américaine
    Le 6 novembre, Barack Obama ne l’aura pas facile. Sa réélection, qui semblait dans la poche il y a quelques mois, n’est plus aussi certaine. Plusieurs Américains sont déçus par celui qui avait pourtant séduit le monde entier lors de son élection en 2008.

  • La fin du monde?
    Le calendrier maya prévoit-il vraiment la fin du monde le 21 décembre? Gageons que nous serons encore là pour vous indiquer ce qu’il faudra surveiller en 2013!

***

12 personnes à surveiller en 2012

  1. Alexei Navalny  
    Le blogueur anti-corruption russe de 35 ans pourrait être le pire ennemi de Vladimir Poutine en cette année d’élection. Et ce, même si son nom n’apparaît pas sur les bulletins de vote.

  2. Razan Zaitouneh 
    L’avocate de 34 ans spécialisée dans les droits humains demeure un élément clé de l’opposition en Syrie, qui pourrait connaître son printemps arabe en 2012.

  3. Yoani Sánchez  
    Les Castro sont toujours à la tête de Cuba, mais la blogueuse de Génération Y, très critique envers eux, pourrait faire bouger les choses.

  4. François Hollande  
    Est-ce que le candidat socialiste pourra profiter de la faible cote de popularité de Sarko pour devenir président de la France?

  5. Newt Gingrich  
    Lorsque Métro l’a rencontré l’an dernier, il ne savait pas encore s’il allait se lancer dans la course à la présidentielle. Il est aujourd’hui en tête chez les républicains.

  6. Ai Weiwei  
    L’artiste chinois est l’épine dans le pied du gouvernement chinois et a attiré l’attention du monde entier. Le militant ne devrait pas baisser les bras de sitôt.

  7. Leopoldo López  
    Il est populaire et séduisant. Hugo Chavez a empêché l’ancien maire de Chacao de se présenter à la présidence jusqu’en 2014. López entend toutefois être de la course en 2012.

  8. Kim Jong-un  
    Kim Jong-il vient tout juste de rendre l’âme. Kim Jong-un prendra les rênes de la Corée du Nord, et bien malin celui qui peut prédire s’il marchera dans les traces de son père.

  9. Boris Johnson  
    Avant les Jeux d’été, des élections municipales ont lieu à Londres et Johnson devrait être réélu à la mairie. Il a toutefois des ambitions plus grandes : occuper le 10 Downing Street.

  10. Camila Vallejo  
    La commandante Camila est une leader rebelle très inspirante. La Chilienne de 23 ans a mené une révolte estudiantine nationale contre les frais de scolarité.

  11. L’équipe de Klout  
    Klout, une entreprise de la Silicon Valley fondée il y a deux ans, mesure votre influence en ligne. Alors que l’étoile de certains réseaux sociaux pâ­lit, Klout pourrait devenir le nouveau hit du web.

  12. Eman Al Nafjan  
    La révolution féminine en Arabie saoudite se prépare. La jeune doctorante et mère de trois enfants Eman Al Nafjan en discute sur son influent blogue.

Aussi dans :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!