J’aimerais bien connaître les critères du prix de la meilleure société de transport en Amérique du Nord remporté par la STM. Probablement que ceux qui y ont participé roulent en voiture pour leurs déplacements.

Ma femme et moi, en tant qu’usagers, avons une autre opinion du service. Certes, la STM dépense pas mal de sous pour sa publicité, ses employés sont bien rémunérés, mais c’est une autre paire de manches pour ceux qui sont de l’autre côté, ceux qui payent leurs cartes mensuelles et qui doivent poireauter en attendant l’autobus pendant de longues minutes, surtout hors des heures de pointe.

En janvier, nous sommes allés à Madrid, ville quatre fois plus grosse que Montréal, et nous aimerions que les gestionnaires de la STM en prennent exemple : à chaque arrêt, il y a un panneau électronique où sont indiqués les prochains passages des lignes desservant ce site. À l’intérieur de l’autobus, il y a un affichage qui indique le nom du prochain arrêt, ce qui est aussi annoncé par haut-parleurs. Chez nous, avec les vitres embuées et sales de l’hiver, il serait de grande utilité, ce système, surtout la nuit. Par ailleurs, tout le monde, sans exception, monte par en avant et descend par la porte arrière. Les freinages et les départs se font en douceur. Nos autobus sont brusques dans ces manœuvres, il faut être bien accroché pour garder son équilibre.

Pour ce qui est du métro, les rames sont plus courtes, mais beaucoup plus fréquentes. Et quoi dire sur le nombre de lignes, le réseau couvre pas mal le casque urbain de la ville.

Malgré la crise qui frappe l’Europe, nous n’avons pas perçu de problèmes de financement ou de coupures de service. Les prix sont assez semblables à ce qu’on paie ici.

Dans ce monde globalisé, il y a, au-delà de l’Amérique du Nord, de bonnes idées pouvant servir à améliorer de notre qualité de vie.

– German Mendez

Aussi dans :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!