C’est avec des sanglots dans la voix que Nevio Pizzolitto, ancien
capitaine de l’Impact de Montréal, a officiellement annoncé qu’il
prenait sa retraite.

«Je suis en paix avec ma décision, a indiqué Pizzolitto mercredi dans les bureaux du centre-ville de l’Impact. Je suis heureux de prendre ma retraite en tant que membre de l’équipe qui m’a donné ma première chance.»

Le défenseur, qui a remporté deux championnats à Montréal (en 2004 et en 2009) et qui a défendu le maillot de l’Impact durant 16 saisons, avait essayé de faire sa place une dernière fois avec l’équipe cette année. Tout en reconnaissant les qualités de meneur de Pizzolitto, l’entraîneur Jesse Marsch n’a pas retenu les services du vétéran pour la première saison de onze montréalais en MLS.

Même s’il a été libéré par l’équipe, Pizzolitto est content d’avoir tenté sa chance. «J’aurais regretté de ne pas avoir essayé, a-t-il reconnu. Mais au camp, je savais très bien que ce serait difficile et j’étais à l’aise avec l’idée de ne pas faire l’équipe.»

Après la fin de son aventure au sein de l’Impact, Pizzolitto a brièvement flirté avec l’idée de se joindre à une autre formation de la NASL, mais ce projet a vite avorté. «Ça n’aurait pas été pareil de jouer pour une autre équipe. Au point où j’en étais dans ma carrière, j’ai décidé que ça ne valait pas le coup.»

Tout le monde s’attendait à ce que Pizzolitto demeure au sein de l’organisation, mais ce dernier a plutôt décidé de travailler dans l’entreprise de son père. L’Impact avait offert au vétéran un poste d’entraîneur adjoint pour l’équipe principale de son Académie.

Pizzolitto ne quitte pas le soccer pour autant puisqu’il deviendra, à temps partiel, le directeur technique du club de soccer de Monteuil, à Laval.

Le calendrier n’a pas changé

Après la conférence de presse de Nevio Pizzolitto, Richard Legendre, vice-président de l’Impact, a confirmé que l’objectif de l’équipe était toujours de tenir son premier match au stade Saputo le 16 juin.

Des informations ont été coulées la semaine dernière à l’effet que les travaux d’agrandissement avaient pris du retard et que le stade pourrait ne pas être prêt avant le 4 août.

Legendre a aussi tenu à rappeler que le prochain match à domicile, le 7 avril au Stade olympique contre Toronto, aura lieu à 12 h et non à 13 h et que le service aux spectateurs sera amélioré.

Aussi dans :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!