Actualités

Budget 2017: MHM ne touchera pas à son bas de laine

Budget 2017: MHM ne touchera pas à son bas de laine
Photo by: Archives TC Media

Pour la première fois depuis la création des arrondissements, les élus de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve n’envisagent pas de recourir à leur surplus budgétaire accumulé pour boucler leur budget 2017, dont les dépenses sont estimées à 59,1M$.

La dotation de la ville-centre, les recettes de source locale et la taxe locale sur les services devraient suffire à financer les dépenses de l’arrondissement, qui sont en baisse de plus de 10M$ par rapport à 2016.

Cet écart s’explique principalement par la centralisation des budgets relatifs aux contrats de déneigement, de la gestion et de l’entretien de la flotte de véhicules, ainsi que des télécommunications, écrit le maire Réal Ménard, dans son rapport sur la situation financière de l’arrondissement.

Une situation qui contraste avec celle des années précédentes, alors que l’arrondissement se plaignait d’être sous-doté.

L’année 2017, la dernière du présent mandat – les élections se tiendront en novembre 2017 – coïncidera avec des investissements record dans les infrastructures de l’arrondissement.

Une somme de 13,4M$, qui tient compte de l’enveloppe du Programme triennal d’immobilisations 2017 (8,4M$) et du budget d’investissement non utilisé l’an dernier (5M$) sera consacré à la protection des bâtiments, à la réfection routière, à la réfection de parcs, à l’achat de petits équipements et à l’apaisement de la circulation.

Plusieurs projets, qui restent à définir, pourront être réalisés.

Pour les années 2018 et 2019, les investissements du Programme triennal d’immobilisations se chiffreront à 8,4M$ annuellement.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *