Actualités

Sécurité, soutien et logements au coeur des préoccupations des aînés

Sécurité, soutien et logements au coeur des préoccupations des aînés
Photo: Isabelle Bergeron/TC Media

Déplacements sécuritaires et entretien des routes, soutien à domicile et accès à des logements abordables, quand on les consulte, les aînés de l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM) n’hésitent pas à identifier ces trois enjeux comme des priorités d’action pour améliorer leur qualité de vie.

C’est ce qui ressort d’un sondage mené auprès de 800 aînés des quartiers Mercier-Est, Mercier-Ouest et Hochelaga-Maisonneuve par des organismes communautaires en lien avec les personnes âgées.

L’enjeu des déplacements sécuritaires et de l’entretien des routes arrive au premier rang. Dans ce cas-ci, on parle principalement de la sécurité dans les déplacements en fonction du déneigement, des irrégularités de la chaussée et du temps accordé pour traverser aux feux de circulation. Il a été choisi par 392 répondants.

Arrive ensuite le soutien à domicile, le choix de 390 répondants. Cet enjeu implique toute forme de soutien que peut recevoir une personne en perte d’autonomie à son lieu de résidence et lui permettant de continuer à y vivre dans de bonnes conditions.

Finalement, l’enjeu de l’accès à des logements abordables a reçu la faveur de 352 répondants. Celui-ci touche l’offre en plus grand nombre de logements adaptés et abordables pour les aînés.

Des résultats qui ne surprennent pas Josée Beaulieu, du Comité des aînés de Mercier-Ouest.

«Ce sont des choses que l’on entend fréquemment de la part des aînés et qui les préoccupent. »

Les priorités des aînés étant maintenant plus claires, les responsables de la consultation porteront ces revendications auprès des élus, tous paliers confondus, pour que des actions concrètes soient mises de l’avant pour répondre à leurs préoccupations.

Municipalité amie des aînés
Premier arrondissement à être accrédité «Municipalité amie des aînés», en 2012, Mercier – Hochelaga-Maisonneuve se targue d’être à l’écoute de ses aînés.

Cela se reflète notamment dans les aménagements. Ces derniers sont pensés autrement afin de favoriser, entre autres, l’accessibilité universelle.

Plusieurs «divertissements pour aînés», tels que des parcours d’exercices, ont été ajoutés dans les parcs du quartier tout comme du mobilier urbain supplémentaire (banc, éclairage, etc.).

Lors du dévoilement du sondage, le maire de l’arrondissement, Réal Ménard, a dit souhaiter travailler en collaboration avec les organismes pour voir s’il y avait des choses qui pouvaient être améliorées.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *